ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 11/4 - 2017  - pp.148-148  - doi:10.1007/s12157-017-0748-y
TITRE
Éditorial. Notre journal : Un bien commun !

RÉSUMÉ

L’association africaine francophone de formation continue en hépatogastroentérologie (AAFFCHGE) va avoir 20 ans ! La volonté du bureau actuel de changer son nom en société africaine d’hépatogastroentérologie, change par là même les objectifs qui furent les moteurs de cette belle création.

C’est en 1997, sur une plage du Sénégal que Paul Mainguet et moi, avons émis l’idée de créer cette association de formation continue pour apporter aux spécialistes du continent africain les actualités de la spécialité. Il s’agissait de la première venue de Paul en Afrique subsaharienne pour participer à un colloque international sur la pathologie colique, organisé par le cercle sénégalais d’hépatogastroentérologie que je présidais. Nous avons partagé cette idée avec deux amis : Naïma Amrani et Fadel Ndiaye. L’enthousiasme a gagné nos collègues africains et européens. Les premières journées de gastroentérologie d’Afrique francophone (JGAF) eurent lieu avec succès à Dakar en mai 1998, réunissant près de 500 participants. Naïma Amrani reprit le flambeau en 1999 en organisant les deuxièmes journées à Marrakech, puis chaque année, cette rencontre devint incontournable : Yamoussoukro, Rabat, Tunis, Dakar, Yaoundé, Alger… Les vingtièmes journées se tiendront en 2018 à Fès au Maroc.

Nous sommes heureux et fiers d’avoir créé cet organe amical de formation médicale continue. Il faut le pérenniser dans le même esprit pour les jeunes spécialistes et internes en pathologie digestive d’Afrique. Paul Mainguet aurait été heureux de voir prospérer l’association. Le grand âge et la maladie ne lui permettent pas de donner son sentiment, mais je sais ce qu’il aurait pensé !

L’organe de diffusion de l’association est le journal africain d’hépatogastroentérologie (JAHGE) qui paraît régulièrement depuis dix ans, d’abord édité par les éditions Springer avec le soutien sans faille de notre ami Guido Zosimo Landolfo, puis relayé par les éditions Lavoisier en tant que e-journal.

Près de 800 articles ont été publiés depuis l’origine de la revue. La rédaction animée par Francis Klotz, Jean Claude Debongnie et Roger Sombié a, contre vents et marées, avec l’aide de Monik Drapper, puis actuellement de Calliope Sevrin, assuré l’expertise et la publication d’articles de qualité. Un tout petit nombre de spécialistes expérimentés nous sont restés fidèles pour animer le comité de lecture.

Peu de collègues ont compris que cette revue était un précieux « bien commun » destiné à promouvoir la formation continue en pathologie digestive en Afrique francophone. Beaucoup ont profité de ces pages pour constituer leur dossier de travaux scientifiques afin d’accéder aux titres universitaires. Très peu ont eu la reconnaissance de rejoindre les abonnés ou le comité de lecture comme membres actifs !

L’égocentrisme ne devrait pas être un trait de caractère du médecin et de l’enseignant. Préserver un bien commun au bénéfice de tous, dans une noble corporation de collègues et d’amis devrait être un but estimable ! L’écho de nos multiples appels est faible [

La revue n’appartient à personne et vous appartient à tous. Les vingt ans de l’association verront sa survie ou sa disparition selon la volonté ou le désintérêt de nos collègues d’Afrique.



AUTEUR(S)
F. KLOTZ

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-017-0748-y.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (78 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier