ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 11/2 - 2017  - pp.81-86  - doi:10.1007/s12157-017-0714-8
TITRE
Cholépéritoine après ablation du drain de Kehr : étude rétrospective à propos de neuf cas

TITLE
Biliary Peritonitis after Removal of T-Tubes: a Retrospective Study of Nine Cases

RÉSUMÉ

Le drainage de la voie biliaire principale par un drain de Kehr est l’une des modalités qui achèvent une cholédocotomie. La technique est simple et fiable. Ces complications sont certes rares mais parfois très graves.

La péritonite biliaire après ablation du drain de Kehr est une complication rare de la chirurgie biliaire, dont les causes sont multiples et dont la connaissance permet de prévenir cet incident. À travers la série que nous rapportons, nous décrivons les particularités de nos patients et des tableaux cliniques qui ont pu amener à poser ce diagnostic, à vérifier les hypothèses étiologiques suggérées dans la littérature et à discuter les modalités thérapeutiques.

Cette étude rétrospective a été menée sur une période de huit ans et avait intéressé tous les patients pris en charge au service de chirurgie A de l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis pour un cholépéritoine secondaire à l’ablation d’un drain de Kehr, et cela, indépendamment du caractère localisé ou diffus du cholépéritoine, du délai de survenue et du type d’intervention initiale. Nous avons analysé les données cliniques, radiologiques et l’attitude thérapeutique adoptée.

Entre janvier 2001 et décembre 2008, 573 patients ont eu un drainage biliaire externe par un drain de Kehr. Neuf patients (1,5 %) ont présenté un cholépéritoine après ablation du drainage. Il s’agissait de six femmes et de trois hommes. Sept ont été opérés pour une affection lithiasique et deux pour un kyste hydatique du foie. Tous les malades ont dû être réopérés après l’installation du tableau péritonéal à la suite du retrait du drain de Kehr.

Le cholépéritoine après ablation du drain de Kehr est certes la complication la moins fréquente du drainage biliaire externe, mais peut mettre en jeu le pronostic vital si le diagnostic est fait tardivement. L’attitude de reprise systématique de ces malades doit être revue au profit d’un traitement conservateur pour les cholépéritoines vus tôt et localisés comme le suggèrent certains auteurs, et élargir les indications de la cholédocotomie idéale qui a fait la preuve de sa supériorité au drainage biliaire externe.



ABSTRACT

Bile peritonitis after removal of T-tubes from the common bile duct is a rare and uncommon complication of the biliary surgery. The etiologies of this complication are manifold and should be well known in order to be prevented. Through this study, the authors try to verify the suggested etiologic hypothesis and discuss the therapeutic models.

This is a retrospective and consecutive study, performed for eight years and concerned patients suffering from bile peritonitis after removal of T-tubes. Those patients were hosted by the Department of Surgery A in Charles Nicolle Hospital. Our study included all patients with diffuse or localized biliary peritonitis, regardless of the time of onset, the reason for surgery and the choice of treatment.

During January 2001 to December 2008, 573 patients had got an external biliary drainage by a T-tube. Nine patients (1.57%) developed a biliary peritonitis after removal of T-tube. They included six women and three men. Seven were operated for lithiasis, and two for a hydatid cyst of the liver. All these patients were reoperated when peritonitis occurred.

Biliary peritonitis after removal of T-tubes is certainly the least common complication of external biliary drainage but may be life-threatening if it is discovered later. The origin of this complication is multifactorial. Systemic recovery of these patients should be reviewed, and conservative treatment should be proposed for localized bile leakage as suggested by some authors. This complication is another argument to enlarge the indication of the primary closure of the common bile duct that has proven its superiority to external biliary drainage.



AUTEUR(S)
S. DALDOUL, A. MABROUK, A. BEN DHAOU, A. BACCARI, G. KBIR, M. BEN MOUSSA

MOTS-CLÉS
Voie biliaire principale, Drain de Kehr, Cholépéritoine

KEYWORDS
Common bile duct, Bile peritonitis, T-tube

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-017-0714-8.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (292 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier