ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 11/2 - 2017  - pp.72-77  - doi:10.1007/s12157-017-0706-8
TITRE
Mortalité des urgences digestives dans le service de réanimation du CHU Tambohobe, Fianarantsoa

TITLE
Mortality of Digestive Surgical Emergencies at Intensive Care Service of University Hospital Tambohobe, Fianarantsoa

RÉSUMÉ

Les abdomens aigus chirurgicaux ont souvent une issue fatale en absence d’intervention chirurgicale rapide. Ils sont responsables d’une mortalité élevée, notamment dans les pays en développement. Notre objectif est de déterminer les facteurs associés aux mortalités des urgences chirurgicales digestives.

Il s’agissait d’une étude rétrospective, analytique recouvrant une période de 12 mois, du 1er janvier au 31 décembre 2015. Les dossiers de tous les patients opérés en urgence d’une affection digestive et hospitalisés plus de 24 heures dans le service de réanimation du centre hospitalier universitaire de Tambohobe, Fianarantsoa ont été explorés.

Nous avons retenu 61 patients. L’âge moyen était de 34,5 ans (trois jours à 88 ans). La plupart des patients ont été classés ASA I (68,9 % ; n = 42) ou ASA II (29,5 % ; n = 18). Le taux de mortalité hospitalière était de 14,75 % (n = 9) avec une prédominance masculine (sept cas sur neuf). Le décès survenait en moyenne au deuxième jour postopératoire. Les facteurs associés à la mortalité sont le bas revenu familial, certains signes de gravité préopératoire tels que les troubles respiratoires, l’hypothermie et l’hyperthermie ainsi que des signes de gravité postopératoire, comme les troubles respiratoires et les états de choc.

La mortalité liée aux urgences digestives est multifactorielle. Toutefois, la détection des facteurs associés à cette mortalité est une étape essentielle permettant d’élaborer un protocole de prise en charge adapté au contexte socio-économique du pays.



ABSTRACT

Acute abdomens are often fatal in the absence of prompt surgical intervention. They are responsible for high mortality especially in developing countries. Our objective is to determine factors associated with mortality in digestive surgical emergencies.

This is a retrospective, analytical study covering a period of 12 months from January 1 to December 31, 2015. The records of all patients operated for a digestive tract disease on an emergency basis and hospitalized for more than 24 h in the polyvalent intensive care unit of the University Hospital Tambohobe, Fianarantsoa, were explored.

We selected 61 patients. The mean age was 34.5 years (3 days to 88 years). Most patients were classified ASA (American Society of Anesthesiologists) I (68.9 %; N = 42) or ASA II (29.5%; N = 18). Hospital mortality rate was 14.75% (N = 9) with a male predominance (7 out of 9). Death occurred on average in the second postoperative day. Factors linked to high mortality rate are low family income; some preoperative severity signs such as respiratory disorders, hypothermia, and hyperthermia; and postoperative severity signs such as respiratory disorders and shock.

Mortality related to digestive emergencies is multifactorial. However, detection of factors associated with mortality is an essential step for developing a protocol adapted to the socioeconomic context of the country.



AUTEUR(S)
N. RASAMOELINA, R. FANANTENANTSOA, L.D.E RAZAFINDRABEKOTO, A.M. RAKOTOVAO, H. RAZAFIMAHEFA

MOTS-CLÉS
Urgences digestives, Mortalité périopératoire, Signes de gravité, Bas revenus

KEYWORDS
Digestive emergencies, Mortality, Severity signs, Low income

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-017-0706-8.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (217 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier