ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 11/1 - 2017  - pp.13-18  - doi:10.1007/s12157-016-0699-8
TITRE
Prise en charge des cancers digestifs en Côte-d’Ivoire : expérience du service d’hépatogastroentérologie du CHU de Yopougon

TITLE
Management of Digestive Cancers in Ivory Coast: Experience of the Gastroenterology Unit of the Yopougon Teaching Hospital

RÉSUMÉ

Déterminer la fréquence des cancers digestifs, décrire les aspects cliniques et préciser les modalités thérapeutiques proposées pour ces cancers digestifs dans le service d’hépatogastroentérologie du CHU de Yopougon.

Étude rétrospective monocentrique descriptive, à partir des cas de cancers digestifs hospitalisés dans le service d’hépatogastroentérologie du CHU de Yopougon du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2015. Les critères d’inclusion étaient : un cancer digestif diagnostiqué sur des arguments cliniques évocateurs, confirmé par les examens paracliniques : endoscopie et histologie pour les cancers du tube digestif, imagerie avec ou sans examen histologique pour les cancers des glandes annexes. Le diagnostic du carcinome hépatocellulaire (CHC) était radiologique (échographie et/ou scanner abdominal) associé ou non à un taux d’alphafœtoprotéine supérieur à 200 ng/ml. Le cancer du pancréas se diagnostiquait à l’échographie et/ou au scanner abdominal. Tous les dossiers des patients ne répondant pas aux critères précédents n’ont pas été inclus dans l’étude.

La fréquence des cancers digestifs dans le service d’hépatogastroentérologie était de 12,3 %. Les trois premiers cancers digestifs étaient le CHC (67,8 %), le cancer de l’estomac (7,4 %) et le cancer du pancréas (6,8 %). Cliniquement, l’ictère, l’hépatomégalie et l’ascite étaient retrouvés respectivement dans 62, 86 et 67,4 % des CHC. L’anémie était le signe clinique prédominant dans le cancer de l’estomac (57,1 %), tandis que l’ictère et l’hépatomégalie se retrouvaient dans 92,3 et 76,9 % des cancers du pancréas. L’hépatite virale B était la cause la plus fréquente du CHC, dans 93,2 % des cas. Le type histologique le plus fréquent du cancer de l’estomac était l’adénocarcinome (85,7 %). La chirurgie a été réalisée chez 2,6 % des patients, la chimiothérapie 0,5 %. Le traitement était surtout palliatif et a consisté en un traitement de la douleur dans 80,5 % des cas. Il y a eu 42,6 % de décès.

Les cancers digestifs sont fréquents dans notre service, dominés par le CHC. Le diagnostic des cancers digestifs se fait le plus souvent à un stade tardif palliatif, ce qui explique un taux de mortalité très élevé. L’accent doit être mis sur la prévention par la vaccination à la naissance contre le virus de l’hépatite B première cause du CHC dans notre pays, ce qui diminuerait la fréquence de ce cancer.



ABSTRACT

To determine the frequency of the digestive cancers, to describe the clinical aspects, and to specify the therapeutic modalities proposed for these digestive cancers in the Department of Hepatogastroenterology of the Teaching Hospital of Yopougon.

This is a retrospective study of the cases of digestive cancers in patients hospitalized in the Department of Hepatogastroenterology of the Teaching Hospital of Yopougon from January the 1st, 2012, till December the 31st, 2015. The criteria of inclusion in the study were a digestive cancer diagnosed from suggestive clinical arguments confirmed by complementary examinations: endoscopy and histology of the cancers of the digestive tract and imaging with or without histological examination of the cancers of the secondary glands. There was a radiological diagnosis of the hepatocellular carcinoma (ultrasound and/or abdominal scanner) associated with a high rate of serum alpha foeto-protein > 200 ng/ml. The cancer of the pancreas was diagnosed by the ultrasound and/or by the abdominal scanner.

The frequency of digestive cancers in the Department of Hepatogastroenterology was 12.3%. The first three most prominent digestive cancers were hepatocellular carcinoma (67.8%), gastric cancer (7.4%), and pancreatic cancer (6.8%). Clinically, the icterus, the hepatomegaly, and the ascite were, respectively, found in 62%, 86%, and 67.4% of hepatocellular carcinomas. Anaemia was the clinical sign prevailing in the gastric cancer (57.1%), whereas the icterus and the hepatomegaly were found in 92.3% and 76.9% of the pancreatic cancers. The hepatitis B viral infection was the most frequent cause of the hepatocellular carcinoma in 93.2% of the cases. The most frequent histological type of the gastric cancer was the adenocarcinoma (85.7%). The diagnosis of the hepatocellular carcinoma (HCC) was radiological (ultrasound and/or abdominal scanner) associated or not with a rate of alphafoetoprotéine upper to 200 ng / ml. The cancer of the pancreas was diagnosed with the ultrasound and/or with the abdominal scanner. The surgery had been performed to 2.6% and the chemotherapy to 0.5% of patients. The treatment was especially palliative and consisted of a treatment of the pain in 80.5% of the cases. There was 42.6% of mortality.

The digestive cancers are frequent and the hepatocellular carcinoma is the dominant disease in our department. The diagnosis of the digestive cancers is made most of the time at a palliative late stage, which explains the very high mortality rate. The stress must be on the prevention by vaccination against the hepatitis B virus at birth because of the occurrence of hepatocellular carcinoma in our country; this would decrease the frequency of this cancer.



AUTEUR(S)
H. KISSI, S.A. DOFFOU, A.D. BANGOURA, D.H. KOUAMÉ, C.D. FANOU, Y.F. BATHAIX, A. MAHASSADI, T.A. NDRI-YOMAN, A.K. ATTIA

MOTS-CLÉS
Cancers digestifs, Carcinome hépatocellulaire, Traitement, Côte-d’Ivoire, Afrique

KEYWORDS
Digestive cancers, Hepatocellular carcinoma, Hepatitis B virus, Ivory Coast, Africa

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-016-0699-8.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (132 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier