ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 10/4 - 2016  - pp.194-198  - doi:10.1007/s12157-016-0680-6
TITRE
Lithiase de la voie biliaire principale : aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques

TITLE
Choledocolithiasis: Epidemiologic, Diagnostic, and Therapeutic Aspects

RÉSUMÉ

La lithiase de la voie biliaire principale (LVBP) est une pathologie rare et potentiellement grave. L’échoendoscopie, la bili-IRM et la cholangiographie peropératoire ont amélioré la prise en charge. La laparoscopie couplée à l’échoendoscopie ont remplacé la laparotomie en Occident. Cependant, la laparotomie reste la voie d’abord au Sénégal. Le but de notre étude était d’évaluer les aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques de la lithiase du cholédoque au CHU Aristide-Le-Dantec.

Il s’agissait d’une étude rétrospective sur dix ans, allant de 1er novembre 2004 au 31 juillet 2014. Tous les patients qui présentaient une lithiase du cholédoque étaient inclus. Il s’agissait de 35 patients avec un sex-ratio de 0,94. L’âge moyen était de 46 ans. Nous avions étudié le terrain et les antécédents, les aspects cliniques, biologiques et radiologiques, les indications thérapeutiques et les résultats.

La fréquence hospitalière de la LVBP était de 3,5 cas par an. Les antécédents étaient dominés par la drépanocytose dans cinq cas (14 %). Les signes cliniques étaient dominés par l’ictère dans 28 cas (80 %). On notait un syndrome de cholestase dans 18 cas (52 %) et un syndrome de cytolyse hépatique dans 17 cas (40 %). L’échographie hépatobiliaire réalisée chez 31 patients montrait une lithiase du cholédoque dans 21 cas (60 %). La tomodensitométrie (TDM) abdominale réalisée chez 25 patients (71 %) montrait une lithiase du cholédoque avec une dilatation des voies biliaires intra- et extrahépatiques chez 19 patients (76 %). La voie sous-costale droite était réalisée chez 34 patients (97 %). Les gestes chirurgicaux comportaient une cholécystectomie avec cholédocotomie et une extraction des calculs associés soit à une cholédocotomie idéale, un drainage biliaire externe avec un drain de Kehr, soit à une anastomose biliodigestive (ABD). Les suites opératoires étaient simples dans 26 cas (69 %). La morbidité était dominée par les infections de la plaie opératoire dans six cas (11,5 %). On notait deux cas de décès (5,7 %).

La LVBP est une pathologie rare et potentiellement grave. Dans notre contexte, le diagnostic est aidé par l’échographie et la TDM. Dans nos régions, la laparotomie est la seule voie d’abord. La mortalité spécifique est nulle.



ABSTRACT

Choledocolithiasis is a rare and serious disease. Endoscopic ultrasonography, bili-MRI, and intraoperative cholangiography improved management. Laparoscopy combined with endoscopic ultrasonography has replaced laparotomy in the developed countries. However, laparotomy is the only surgical approach in Senegal. The aim of our study was to evaluate the epidemiological, diagnostic and therapeutic aspects of choledocolithiasis in Aristide-Le-Dantec Hospital University.

A retrospective study was carried out for 10 years from November 2004 to July 2014 for patients who had choledocolithiasis. There were 35 patients with a sex ratio of 0.94. The average age was 46 years. We studied the history, clinical, biological and radiological aspects, indications, and results.

The incidence of choledocolithiasis was 3.5 cases per year. The history was dominated by drepanocytosis in 5 cases (14%). Clinical signs were dominated by jaundice in 28 cases (80%). We noted a cholestasis syndrome in 18 cases (52%) and hepatic cytolysis in 17 cases (40%). The hepatobiliary ultrasound performed in 31 patients showed a choledocolithiasis in 21 cases (60%). The abdominal CT scan performed in 25 patients (71%) showed a choledocolithiasis with intra and extrahepatic bile duct dilatation in 19 patients (76%). The right subcostal approach was performed in 34 patients (97%). The surgical procedures included cholecystectomy, choledochotomy, and lithiasis extraction. The common bile duct was closed immediately or drained by Kehr drain or biliary-enteric anastomosis (ABD). The postoperative course was uneventful in 26 cases (69%). Morbidity was dominated by infections of the surgical wound in 6 cases (11.5%). We noted two deaths (5.7%).

Choledocolithiasis is a rare and serious disease. In our context, the diagnosis was done by ultrasound and CT scan. In our regions, laparotomy is the only surgical approach. Specific mortality is zero.



AUTEUR(S)
O. THIAM, A.O. TOURÉ, M. SECK, M.L. GUEYE, M. CISSÉ, M. BRICHA, O. KA, M. DIENG, A. DIA, C.T. TOURÉ

MOTS-CLÉS
Lithiase de la voie biliaire principale, Angiocholite, Lithiase du cholédoque

KEYWORDS
Cholodolithiasis, Cholangitis, Cholelithiasis

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-016-0680-6.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (120 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier