ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 10/4 - 2016  - pp.176-178  - doi:10.1007/s12157-016-0675-3
TITRE
La fistule œsotrachéale : complication rare et grave du cancer de l’œsophage, à propos d’un cas

TITLE
Tracheoesophageal Fistula: Rare and Serious Complication of Esophageal Cancer, about a Case

RÉSUMÉ

La fistule œsotrachéale (FOT) est une complication redoutable du cancer de l’œsophage. Nous rapportons un cas de FOT néoplasique chez un patient de 55 ans.

En septembre 2011, un cancer de l’œsophage était diagnostiqué chez un patient de 55 ans, alcoolotabagique pendant 25 ans. Une radiochimiothérapie était instituée. Les suites thérapeutiques étaient marquées par une rémission des signes cliniques. Une toux lors de la prise alimentaire associée à une dysphagie faisait suspecter une FOT, qui était confirmée par une endoscopie trachéo-œsophagienne et un scanner thoracique. Le patient bénéficiait de la pose de deux endoprothèses (œsophagienne et trachéale), et l’alimentation orale semi-liquide était autorisée. Il décédait trois semaines après son traitement.

La FOT est une complication du stade préterminal du cancer de l’œsophage. Le diagnostic est posé par l’endoscopie et l’imagerie. Différents traitements ont été décrits, mais le consensus actuel recommande l’utilisation d’endoprothèses pour pallier cette complication dont le pronostic est grave. La mise en place de prothèses œsophagienne et trachéale en parallèle serait corrélée à une survie plus importante et à une qualité de vie améliorée de façon notable.



ABSTRACT

Tracheoesophageal fistula is a dread complication of an esophageal cancer. We report a case of neoplastic tracheoesophageal fistula in a patient aged 55 years old.

In September 2011, esophageal cancer was diagnosed in a patient aged 55 years old, alcoholic and smoking for 25 years. Radio-chemotherapy was instituted. Therapeutic suites have been marked by a remission of clinical signs. Cough during food intake associated with dysphagia led to suspect esophageal–tracheal fistula, which was confirmed by a tracheoesophageal endoscopy and computed tomography scan. The patient has benefited from the installation of two stents (esophageal and tracheal), and semiliquid oral feeding was allowed. He died 3 weeks after treatment.

The tracheoesophageal fistula is a pre-end stage of esophageal cancer. The diagnosis is made by endoscopy and imaging. Various treatments have been described, but the current consensus recommends the use of stents to overcome this complication whose prognosis is serious. The development of esophageal and tracheal prostheses in parallel would be correlated with a higher survival and improved quality of life significantly.



AUTEUR(S)
M.I. Amadou MAGAGI, H. ADAMOU, O. HABOU, O. ADAKAL, S. RABIOU

MOTS-CLÉS
Fistule œsotrachéale, Cancer de l’œsophage, Endoprothèses, Niger

KEYWORDS
Tracheoesophageal fistula, Esophageal cancer, Stents, Niger

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-016-0675-3.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (738 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier