ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 10/2 - 2016  - pp.89-93  - doi:10.1007/s12157-016-0657-5
TITRE
Encéphalopathie hépatique : facteurs précipitants, aspects cliniques et évolutifs à Bujumbura

TITLE
Hepatic encephalopathy: precipitating factors, clinical profile and outcome in Bujumbura

RÉSUMÉ

L’encéphalopathie hépatique (EH) est une complication invalidante de la cirrhose. Son évolution est émaillée d’une mortalité élevée. La connaissance des facteurs précipitant l’EH peut contribuer à améliorer le pronostic des patients. Le but de l’étude était de déterminer les facteurs précipitants, les aspects cliniques et les facteurs pronostiques l’EH.

Etude prospective descriptive, multicentrique, menée chez les patients ayant une EH, hospitalisés au Centre hospitalier universitaire de Kamenge ou à l’Hôpital militaire de Kamenge entre octobre 2014 et Juin 2015.

36 patients ont été inclus. Age moyen 54,5 ans sans différence entre les deux sexes (p=0,7). Les principaux symptômes cliniques étaient l’ascite chez 34 patients (94,4%), les œdèmes des membres inférieurs chez 29 patients (80,6%), l’ictère chez 21 patients (58,3%), la circulation collatérale chez 7 patients (19,4%) et une masse hépatique chez 10 patients (27,8%). Selon le West Haven Criteria, 8 patients étaient au grade 1, 15 patients au grade 2, 12 patients au grade3 et un patient au grade 4. Selon le score de Child-Pugh ; 9,1% étaient au stade A, 30,2% au stade B et 60,7% au stade C. Les principaux facteurs précipitant l’EH étaient les épisodes infectieux (27,8%), la constipation (16,7%) et l’hémorragie digestive haute (8,3%). La prise en charge était basée sur l’administration du lactulose. La mortalité hospitalière a été de 56%. Le facteur de mauvais pronostic était le carcinome hépatocellulaire (p=0,0001).

L’EH est une complication grave avec une mortalité élevée. La prévention de la survenue de la cirrhose pourrait avoir un impact positif dans notre contexte.



ABSTRACT

The hepatic encephalopathy (HE) is a common complication of the liver cirrhosis, involving a high mortality. The knowledge of precipitating factors may contribute to improve the quality of cares and the prognosis of patients. The aim of the study was to determine the precipitating factors, the clinical profile and treatment outcomes of HE.

Descriptive and prospective multicenter study carried out among patients with HE hospitalized in Kamenge University hospital or in Kamenge military hospital between October 2014 and June 2015.

36 patients have been included. The mean age was 54,5 years without difference between males and females (p=0,7). The main symptoms were the ascitis for 34 patients (94,4%), the lower members edema for 29 patients (80,6%), the jaundice for 21 patients (58,3%), the collateral flow for 7 patients (19,4%) and hepatic tumor for 10 patients (27,8%). According to the West Haven Criteria, 8 patients were grade 1; 15 patients grade 2; 12 patients grade 3 and one patient grade 4. Regarding the Child-Pugh score (CP); 9,1% were CP A; 30,2% CP B and 60,7% were CP C. The main precipitating factors were the infectious episodes (27,8%), the constipation (16,7%) and the upper digestive hemorrhage (8,3%). The treatment was mainly based on the lactulose. Mortality rate in the hospital was 56%. The hepatocellular carcinoma was the factor of poor prognosis.

The HE is a severe complication involving a high mortality. The prevention of the cirrhosis could have a positive impact in our context.



AUTEUR(S)
R. NTAGIRABIRI, W. NTWARI, P. BARASUKANA, B. MUNEZERO, M. AMANI

MOTS-CLÉS
Encéphalopathie, Cirrhose du foie, Virus de l’hépatite B, Virus de l’hépatite C

KEYWORDS
Hepatic encephalopathy, Liver cirrhosis, Hepatitis B virus, Hepatitis C virus

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-016-0657-5.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (230 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier