ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 8/3 - 2014  - pp.135-138  - doi:10.1007/s12157-014-0533-4
TITRE
La prise en charge endoscopique des corps étrangers de l’oesophage au Bénin

TITLE
Endoscopic management of esophageal foreign bodies in Benin

RÉSUMÉ

Etudier le profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des corps étrangers (CE) de l’oesophage dans notre population.

Il s’agit d’une étude rétrospective à propos de 32 cas d’ingestion de CE colligés au service d’hépato-gastroentérologie de l’Hôpital d’Instruction des Armées de Cotonou, entre janvier 2011 et août 2013.

Deux groupes de patients représentés par les enfants en majorité au nombre de 27 (84,4%) et les adultes au nombre de 5 (15,6%). L’âge moyen des enfants était de 4,52 ± 3,06 ans avec une prédominance masculine. Les adultes étaient des hommes âgés de 45 à 80 ans. La clinique était dominée par l’hypersalivation (87,5%), la dysphagie (90,6%), les vomissements (62,5%), la dyspnée (40,6%) et la toux (28%). Les CE étaient présents dans 30 cas (93,75%). Ils étaient représentés par des pièces de monnaies (96%) et une bille (4%) chez les enfants. Par contre chez les adultes, ils étaient différents (prothèses dentaires et morceaux de viande). L’extraction endoscopique a été réalisée essentiellement avec la pince à dents de rat dans 76,7% des cas, l’anse de Dormia dans 6,7% des cas et l’anse diathermique dans 3,3% des cas. Elle a été abandonnée dans 13,3% des cas, dont un cas d’élimination spontanée (3,3%) sous surveillance (la bille), 2 cas d’élimination facilitée par une diète alimentaire de 48 à 72 heures (6,7% représentant les morceaux de viande) et un cas de prothèse dentaire impactée extraite en chirurgie par laparotomie (3,3%). Aucune complication n’a été notée.

Un diagnostic précoce et une prise en charge endoscopique immédiate sont indispensables pour garantir un traitement approprié, le plus souvent, sans complication.



ABSTRACT

Study the epidemiological, clinical and therapeutic profile of esophageal foreign bodies (FBs) in our population.

This is a retrospective study about 32 cases of FBs ingestion collected in Gastroenterology Service of Cotonou Military Teaching Hospital, between January 2011 and August 2013.

Two groups of patients mainly represented by 27 children (84.4%) and 5 adults (15.6%). The average age of children was 4.52 ± 3.06 years with male predominance. Adults were men aged 45–80 years. Clinical examination was dominated by hypersalivation (87.5%), dysphagia (90.6%), vomiting (62.5%), dyspnea (40.6%) and cough (28%). The FBs were present in 30 cases (93.75%). They were represented by coins (96%) and ball (4 %) in children. But in adults, they were different (dental prosthesis and pieces of meat). Endoscopic extraction was essentially performed with rat-tooth forceps in 76.7% of cases, Dormia in 6.7% of cases and snare in 3.3% of cases. It was abandoned in 13.3% of cases including: one case of spontaneous elimination (3.3%) under supervision (the ball), 2 cases of elimination facilitated by food diet of 48 to 72 hours (6.7% representing the pieces of meat) and one case of impacted dental prosthesis extracted in surgery by laparotomy (3.3%). No complication was noted.

Early diagnosis and an immediate endoscopic management are necessary to ensure appropriate treatment, most often without complication.



AUTEUR(S)
R.K. VIGNON, N. KODJOH, J. SEHONOU, J.L. OLORY-TOGBE

MOTS-CLÉS
Corps étrangers, Œsophage, Endoscopie

KEYWORDS
Foreign bodies, Esophagus, Endoscopy

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (279 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier