ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 8/3 - 2014  - pp.130-134  - doi:10.1007/s12157-014-0532-1
TITRE
Fréquence et facteurs associés au non dépistage de l’antigène HBs (AgHBs) au premier trimestre de la grossesse en consultation prénatale (CPN) à Abidjan

TITLE
Prevalence and factors related to absence of HBs antigen (HBsAg) screening in the first pregnancy trimester during antenatal clinics (ANC) in Abidjan

RÉSUMÉ

Évaluer la fréquence et les facteurs associés à l’absence de dépistage de l’AgHBs en consultation prénatale (CPN).

Étude prospective transversale (décembre 2009 à janvier 2010), réalisée à Abidjan dans dix centres de santé choisis de façon aléatoire à partir de la liste des centres de santé de la ville. Un double questionnaire standardisé était soumis séparément à toutes les gestantes (administré par l’enquêteur) et à tous les agents de santé (auto administré) avant la CPN. Les critères d’exclusion étaient: refus de participation et gestantes au premier trimestre de la grossesse.

Le taux de participation à l’étude était respectivement de 35%, 32% et 100% pour les sages-femmes (n=20), les médecins (n=7) et les gestantes (n=465). L’âge des patientes variait de 10 ans à 50 ans (moyenne 26,5 ans). Les gestantes étaient au troisième trimestre de la grossesse dans 53,8% des cas (n=250). Le dépistage de l’AgHBs a été réalisé dans 4,3% des cas (n=20). La quasi-totalité des patientes (98,7%) ne l’avait pas réalisé car non prescrit par l’agent de santé. Les gestantes déclaraient ne connaître aucune voie de transmission du VHB dans 81,3% (n=378) des cas.

Le dépistage de l’hépatite virale B était rarement réalisé en CPN à Abidjan dû principalement à l’absence de prescription par l’agent de santé. Il est urgent de mettre en place une politique nationale de prévention de la transmission mère enfant du VHB afin de diminuer l’incidence de la maladie.



ABSTRACT

To evaluate frequency and factors associated with the absence of HBsAg screening in ANC (antenatal clinic).

Prospective study (December 2009–January 2010) conducted in Abidjan ten health centers randomly selected from the list of health centers in the city. Double standardized questionnaire was submitted separately to all pregnant (administered by the investigator) and all health workers (self-administered) before the ANC. Exclusion criteria were: refusal to participate and pregnant in the first trimester of pregnancy.

The rate of participation in the study were 35%, 32% and 100% for midwives (n=20), physicians (n=7) and pregnant (n=465). The age of patients ranged from 10 years to 50 years (mean 26.5 years) Pregnant were in third trimester of pregnancy in 53.8% of cases (n=250). The HBsAg was performed in 4.3% of cases (n=20). Almost many patients (98.7%) had not achieved it because not prescribed by the health worker. Pregnant declared not know any route of transmission of hepatitis B in 81.3% (n=378) of cases.

The screening for hepatitis B was rarely achieved during ANC in Abidjan mainly to the lack of prescription by the health worker. It is urgent to establish a national policy for the prevention of child HBV to reduce the incidence of disease transmission from mother.



AUTEUR(S)
C. ASSI, S. KONÉ, A.W. NDJITOYAP NDAM, T. YIMFOR, A. OUATTARA, D. SORO, E. ALLAH-KOUADIO, M.J. LOHOUÈS-KOUACOU, B.M. CAMARA

MOTS-CLÉS
Dépistage, Antigène HBs, Gestante, Consultation prénatale, Abidjan

KEYWORDS
Screening, HbsAg, Pregnancy, Antenatal clinic, Abidjan

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (103 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier