ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 8/3 - 2014  - pp.115-118  - doi:10.1007/s12157-014-0529-9
TITRE
L’adénocarcinome primitif du duodénum

TITLE
Primitive adenocarcinoma of the duodenum

RÉSUMÉ

L’adénocarcinome primitif du duodénum est une tumeur rare. Il représente environ 0,35% des cancers gastro-intestinaux. Il pose un problème de retard diagnostic et de prise en charge. Le seul traitement curatif reste la chirurgie. Le but de notre travail est d’étudier les particularités épidémiologiques, cliniques, endoscopiques et thérapeutiques de cette tumeur dans la région de Marrakech (Maroc).

Nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive, sur une période de quatre ans (2009–2013) et portant sur les adénocarcinomes primitifs du duodénum colligés au service de gastroentérologie du centre hospitalier universitaire Mohamed VI de Marrakech, Maroc.

Nous avons colligé 8 cas d’adénocarcinome duodénal, ce qui représente 0,3% de tous les cancers digestifs colligés sur la même période. Le sex-ratio H/F était de 3. L’âge moyen était de 51,8 ans. La symptomatologie révélatrice était représentée essentiellement par des épigastralgies, des vomissements postprandiaux tardifs, une hémorragie digestive et une altération de l’état général. La tumeur était localisée au niveau du premier et du deuxième duodénum (DI, DII) dans trois cas, et au DII dans cinq cas. Elle était sténosante dans un cas. Le bilan d’extension a révélé des métastases hépatiques et ganglionnaires dans quatre cas. La duodénopancréatectomie céphalique (DPC) était indiquée dans quatre cas et la chimiothérapie palliative dans quatre cas.

Notre série était caractérisée par l’âge jeune des patients, le sexe masculin prédominant, la localisation prédominante au niveau du DII et le stade évolué de la tumeur lors du diagnostic.



ABSTRACT

Adenocarcinoma of the duodenum is a rare tumor. It represents about 0.35% of gastrointestinal cancers. It poses a problem of late diagnosis and management. The only curative treatment is surgery. The aim of our work was to study the epidemiological, clinical, endoscopic and therapeutic characteristics of this tumor in the region of Marrakech (Morocco).

We conducted a retrospective descriptive study of adenocarcinoma of the duodenum collected in gastroenterology department of CHU Mohamed VI Marrakech (Morocco).

We collected eight cases of duodenal adenocarcinoma, which accounts for 0.3% of all gastrointestinal cancers diagnosed over the same period. The sex ratio was 3. Revealing symptoms was represented mainly by epigastric pain, postprandial vomiting late, gastrointestinal bleeding and an alteration of general condition. The tumor was located at the first (DI) and second (DII) duodenum in 3 cases, the DII in 5 cases. She was stenosis in 1 case. The staging revealed liver and lymph node metastasis in 4 cases. The pancreaticoduodenectomy was indicated in 4 cases and palliative chemotherapy in 4 cases.

Our series was characterized by the young age of patients, predominantly male, predominant localization at DII, and the advanced stage of the tumor at diagnosis.



AUTEUR(S)
S. EDDEGHAI, A. FAROUK, A. DIFFAA, K. KRATI

MOTS-CLÉS
Adénocarcinome, Duodénum, Maroc, Épidémiologie, Diagnostic tardif

KEYWORDS
Adenocarcinoma, Duodenum, Morocco, Epidemiology, Late diagnosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (85 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier