ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 7/4 - 2013  - pp.196-198  - doi:10.1007/s12157-013-0490-z
TITRE
Condylomes anaux dégénérés. A propos de 13 cas

TITLE
Anal warts degenerate. Report of 13 cases

RÉSUMÉ

Les condylomes acuminés sont des proliférations épithéliales bénignes verruciformes des replis ano-génitaux d’origine virale, contagieuses. Leur complication la plus redoutable est la dégénérescence. Le but de notre travail est d’analyser les données épidémiologiques, l’aspect clinique, paraclinique et thérapeutique des condylomes anaux dégénérés à la lumière de nos 13 observations colligées en 12 ans et d’une revue de la littérature. L’âge moyen était de 50 ans, avec une prédominance masculine (9 hommes et 4 femmes). Les signes cliniques sont représentés par une tuméfaction anale, des rectorragies et une altération de l’état général. L’examen proctologique a révélé un aspect en chou-fleur ulcéro-bourgeonnant chez 12 patients et une large ulcération périanale chez une malade. Les biopsies ont confirmé le diagnostic avec 13 cas de carcinome épidermoïde. Le bilan d’extension a montré un envahissement pelvien dans 2 cas. La sérologie du virus d’immunodéficience (HIV) a été négative pour tous les patients. Le traitement a consisté en une amputation abdominopérinéale avec radiothérapie (RTH) chez 11 patients, une RTH seule chez 2 patients.

Les condylomes de l’anus sont liés au papillomavirus humain (HPV). Leur dégénérescence maligne est en étroite relation avec certains types cancérigènes du virus.



ABSTRACT

Genital warts are benign viral epithelial proliferations, verruciformis of ano-genital folds. Their most feared complication is degeneration. The aim of our study was to analyze the epidemiological data, the clinical, paraclinical and therapeutic aspects of degenerate anal warts in the light of our 13 observations, collected over 12 years and to review of the literature. The mean age was 50 years, with a male predominance (9 men and 4 women). The clinical signs are a swelling anal, rectal bleeding and an impaired general condition. Proctologic examination revealed a cauliflower-like appearance with ulcerative budding in 12 patients and a large perianal ulceration in a patient. Biopsy confirmed the diagnosis in 13 cases with squamous cell carcinoma. Staging showed a pelvic invasion in 2 cases. Serology for immunodeficiency virus (HIV) was negative for all patients. The treatment consisted of abdominoperineal resection with radiotherapy (RTH) in 11 patients, RTH in 2 patients.

Warts of the anus are related to human papillomavirus (HPV). Their malignancy is closely linked with certain types of cancer viruses.



AUTEUR(S)
R. LALEJ, S. NADIR, W. HLIWA, Ferid HADDAD, W. BADRE, A. BELLABAH, R. ALAOUI

MOTS-CLÉS
Condylome acuminé, Anus, Papillomavirus humain (HPV), Carcinome épidermoïde, Transformation maligne, Maroc

KEYWORDS
Condyloma acuminatum, Anus, Human papilloma virus (HPV), Squamous cell carcinoma, Malignant transformation, Morocco

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (93 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier