ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 6/1 - 2012  - pp.55-57  - doi:10.1007/s12157-011-0347-2
TITRE
Une dysphagie de cause rare: l’œsophagite à éosinophiles

TITLE
A rare cause of dysphagia: eosinophilic oesophagitis

RÉSUMÉ

L’oesophagite à éosinophiles est une pathologie émergente méconnue ce qui en sous-estime la fréquence, responsable de dysphagie souvent très invalidante. Sa physiopathologie fait très probablement intervenir des mécanismes immunoallergiques, en particulier vis-à-vis de protéines alimentaires. Les lésions endoscopiques sont peu spécifiques d’où l’intérêt de faire des biopsies chez tout patient présentant une dysphagie inexpliquée.

Nous rapportons l’observation d’un patient âgé de 27 ans sans antécédents pathologiques particuliers dont le début de la symptomatologie semble remonter à 2 mois par l’installation d’épigastralgies avec dysphagie basse et vomissements évoluant dans un contexte d’amaigrissement chiffré à 6 kg en 2 mois. L’examen clinique a révélé une légère sensibilité épigastrique isolée. L’endoscopie oesogastroduodénale a objectivé la présence de multiples dépôts blanchâtres punctiformes dont les biopsies ont conclu à une infiltration muqueuse riche en éosinophiles (plus de 20 par champ à fort grossissement) avec de nombreuses pustules intraépithéliales riches en polynucléaires éosinophiles. Le malade a été traité par corticoïdes avec une bonne évolution.

L’oesophagite à éosinophiles est une cause méconnue de dysphagie. Son incidence croit parallèlement aux maladies allergiques. Le diagnostic est histologique. Le traitement est efficace et garantit une bonne évolution.



ABSTRACT

Eosinophilic esophagitis is little-known and leads to dysphagia which often very incapacitating. Its pathophysiology is very likely to involve immunoallergic mechanisms, particularly against dietary protein. Endoscopic lesions are nonspecific; they make it important to perform biopsies in any patient with unexplained dysphagia.

We report on case of a patient aged 27 with no history pathological individuals whose onset of symptoms seems to go back to 2 months. The apparition of low dysphagia with epigastric pain and vomiting for 2 months operating in a context of impaired general health. Clinical examination revealed isolated mild epigastric tenderness.

Esogastroduodenal Endoscopy has shown the presence of multiple punctuate white depots biopsied whose pathological study has found a rich eosinophilic cytoplasm (more than 20 per field) with numerous intraepithelial pustules rich in eosinophils. The patient was treated with topical steroids with good evolution.

Eosinophilic esophagitis is little-known cause of dysphagia. Its incidence increases in parallel with allergic diseases. The diagnosis is histological. The treatment is effective and ensures good outcome.



AUTEUR(S)
Z. SAMLANI-SEBBANE, S. GHARABA, A. DIFFAA, K. KRATI

MOTS-CLÉS
Dysphagie, Endoscopie, Histologie, Oesophagite

KEYWORDS
Dysphagia, Endoscopy, Histology, Oesophagitis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (103 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier