ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 5/4 - 2011  - pp.259-263  - doi:10.1007/s12157-011-0340-9
TITRE
Le syndrome de Plummer-Vinson: étude rétrospective de 50 cas

TITLE
The Plummer-Vinson syndrome: a retrospective study of 50 cases

RÉSUMÉ

Décrire les aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutifs du syndrome de Plummer-Vinson.

Étude rétrospective et descriptive réalisée entre mai 1997 et mai 2010 et ayant inclus tout patient hospitalisé dans les services de médecine interne pour une dysphagie associée à une anémie ferriprive et un diaphragme de l’oesophage cervical ou une sténose sans diaphragme.

Cinquante patients ont été inclus. L’âge moyen était de 35,6 ans, le sex-ratio de 0,14. Les explorations biologiques montraient dans tous les cas une anémie ferriprive avec des taux moyens d’hémoglobine à 7,36 g/dl, de fer sérique à 0,26 mg/l et de ferritine à 6,65 μg/l. L’endoscopie digestive haute montrait un diaphragme muqueux ou une sténose de l’oesophage cervical sans diaphragme. Une cause de carence martiale était objectivée chez 16 patients (32 %) qui présentaient des myomes utérins compliqués de métrorragies (n = 5), une hyperménorrhée (n = 10) et des varices oesophagiennes de grade III (n = 1). Le traitement martial était systématique. L’effondrement des membranes était observé au cours de l’endoscopie initiale dans 6 cas (12 %). Une dilatation aux bougies de Savary Gilliard était réalisée chez 36 patients (72 %). L’évolution à court terme (0–6 mois) était toujours favorable avec une amélioration de la dysphagie et une correction complète des anomalies biologiques.

Le syndrome de Plummer-Vinson atteint surtout la femme en activité de procréer. Son incidence reste rare dans un contexte où l’anémie ferriprive est très fréquente. Le traitement comporte une recharge en fer et une dilatation endoscopique. L’évolution à court terme est toujours favorable.



ABSTRACT

The aim of the study was to describe the characteristic features (epidemiological, clinical, paraclinical, therapeutic and evolutive) of the Plummer-Vinson syndrome.

A retrospective and descriptive study was conducted from May 1997 to May 2010 including every patient hospitalized in the medical departments of the “hôpital Principal de Dakar” for dysphagia, iron deficiency anemia and upper esophageal web or stricture.

Fifty patients were included. The mean age was 35.6 years and the sex-ratio 0.14. Laboratory tests showed an iron deficiency anemia in all patients with mean values of haemoglobin of 7.36 g/dl, serum iron 0.26 mg/l and of ferritin 6.65 μg/l. Esophagoscopy showed an upper esophageal web or stricture without web. The cause of iron deficiency was found in 16 patients (32%) who presented uterin myomatose with menorrhage (n = 5), increased menstrual blood loss (n = 10) and grade III esophageal varices (n = 1). The treatment included iron supplementation in all patients. An accidental web disruption occurred in 6 cases (12%) during the first endoscopic session. Savary Gilliard dilatation was performed in 36 patients (72%). In short term followup (0–6 months), the outcome was favourable with an improvement of dysphagia and complete resolution of biological abnormalities.

The Plummer-Vinson syndrome affects mainly reproductive women. The incidence is still rare in a context where iron deficiency is very common. The treatment includes iron supplementation and mechanical dilatation. The outcome is always favourable in short term follow-up.



AUTEUR(S)
F. FALL, S.-B. GNING, A.-R. NDIAYE, B. NDIAYE, N.-M. DIAGNE-GUÈYE, I. DIALLO, I. DIÉDHIOU, A. SARR, B. FALL, T.-O. SOKO, P.-S. MBAYE

MOTS-CLÉS
Carence martiale, Anémie, Dysphagie, Diaphragme de l’oesophage, Dilatation endoscopique

KEYWORDS
Iron deficiency, Anemia, Dysphagia, Esophageal web, Endoscopic dilatation

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (159 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier