ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 5/3 - 2011  - pp.198-204  - doi:10.1007/s12157-011-0279-x
TITRE
Facteurs prédictifs de la récidive postopératoire après résection iléocæcale pour maladie de Crohn

TITLE
Risk factors of postoperative recurrence after ileocecal resection for Crohn’s disease

RÉSUMÉ

Malgré l’efficacité prouvée de plusieurs agents biologiques dans l’induction et le maintien de la rémission au cours de la maladie de Crohn (MC), près de 80 %des patients nécessitent le recours à une résection intestinale durant leur vie. Cette chirurgie n’est pas définitivement curative, puisque la récidive postopératoire (RPO) est fréquente et pose des problèmes de prise en charge.

Évaluer les facteurs prédictifs de la RPO après résection iléocæcale (RIC) pour MC.

Étude rétrospective incluant tous les patients atteints de MC et ayant subi une RIC entre 2000 et 2009. La récidive de lamaladie était définie par la présence de signes endoscopiques d’activité en l’absence ou en présence de symptômes. Afin de déterminer les facteurs de risque de la RPO au cours de la MC, nous avons procédé à une analyse univariée des différentes variables rapportées dans la littérature comme influençant l’évolution postopératoire, suivie d’une analyse multivariée par régression logistique.

Cinquante-deux patients ont été colligés. Une RPO était notée chez 15 patients (28,8 %), après un suivi moyen de 31,9 mois [1–126]. En analyse univariée, quatre facteurs étaient associés à un risque élevé de RPO: les antécédents (ATCD) familiaux de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (p = 0,007), la RIC dans la première année après le diagnostic de la MC (p = 0,004), la longueur du grêle réséqué (p = 0,025) et la présence de granulome sur la pièce opératoire (p = 0,035). En analyse multivariée, seule la chirurgie dans la première année après le diagnostic était retenue comme facteur indépendant de récidive après RIC pour MC.

Après RIC pour MC, la récidive est relativement fréquente et intéresse particulièrement les patients opérés dans la première année suivant le diagnostic.



ABSTRACT

Although the proven efficacy of many biologic agents in inducing and maintaining remission in Crohn’s disease, near 80% of patients require intestinal resection during their lifetime. This surgery is not definitively curative. In fact, postoperative disease recurrence is common and is considered as a one of the major problems encountered when managing Crohn’s disease. Aims: to assess the risk factors for postoperative recurrence after ileocecal resection for Crohn’s disease.

The study included all Crohn’s disease patients who underwent ileocecal resection between 2000 and 2009. Disease recurrence was defined as endoscopic evidence of disease activity with or without symptoms. To determine the risk factors for postoperative recurrence of Crohn’s disease; we performed univariate analysis of the different variables proposed in the literature for their influence on the postsurgical outcome followed by multivariate analysis by logistic regression.

Fifty two patients were included. Fifteen patients (28.8%) patients developed disease recurrence within a mean follow up of 31.9 months [1–126]. In univariate analysis, familial history of chronic inflammatory intestinal disease (P = 0.007), ileocecal resection occurring during the first year after the diagnostic of Crohn’s disease (P = 0.004), length of the resected small bowel (P = 0.025) and presence of granulomas(P = 0.035)were associated with a high risk of postoperative recurrence. In multivariate analysis, surgery during the first year after the diagnostic of Crohn’s disease was the only independent variable correlated to postoperative recurrence.

After an ileocecal resection for Crohn’s disease, the recurrence is relatively common particularly in patients who underwent their surgery during the first year after the diagnostic of CD.



AUTEUR(S)
Y. SAID, A. DABBABI, J. BETTAIEB, S. TRABELSI, R. DEBBECHE, S. BOUZAIDI, M. SALEM, A. ZAOUCHE, C. DZIRI, T. NAJJAR

MOTS-CLÉS
Maladie de Crohn, Résection iléocæcale, Récidive postopératoire

KEYWORDS
Crohn’s disease, Ileocecal resection, Postoperative recurrence

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (113 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier