ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 5/2 - 2011  - pp.99-106  - doi:10.1007/s12157-011-0259-1
TITRE
Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) observées en milieu de médecine interne: étude de 30 patients

TITLE
Inflammatory bowel diseases (IBD): a study of 30 patients

RÉSUMÉ

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), qui regroupent la rectocolite hémorragique (RCH), la maladie de Crohn (MC) et certaines colites indéterminées (CI), sont des maladies inflammatoires chroniques du tractus digestif évoluant par poussées, avec un pic d’apparition chez le jeune adulte. Dans cette étude, nous avons décrit les particularités démographiques, les caractéristiques cliniques et les modalités thérapeutiques de patients nord-africains de race blanche souffrant d’une MICI et vus en milieu de médecine interne.

Tous les patients porteurs de MICI, suivis dans notre service de médecine interne du centre hospitalouniversitaire Sfax-Tunisie, de janvier 1996 à décembre 2007, ont été étudiés de manière rétrospective. Nous avons inclus dans l’étude tous les patients dont le diagnostic de la MICI a été retenu sur des arguments cliniques, endoscopiques, histologiques et évolutifs.

Trente patients ont été inclus dans l’étude (femmes, n = 20; hommes, n = 10), àgés en moyenne de 35 ans (14–60 ans). Les MICI se répartissaient en 15 RCH (50 %), 12 MC (40 %) et trois CI (10 %). Les symptômes digestifs et les critères diagnostiques (histoire clinique, explorations endoscopiques, histologiques et radiologiques) ont été décrits. Les manifestations extradigestives ont été observées dans 80 % des cas. Les manifestations rhumatologiques ont été les plus fréquentes, retrouvées chez 17 malades (56 %): arthrites (15 cas), spondylarthropathie (neuf cas) et sacro-iliite (neuf cas). Les lésions cutanéomuqueuses ont été observées dans 26 % des cas: il s’agit d’aphtes buccaux (six cas) et d’érythème noueux (deux cas). L’atteinte oculaire a été notée chez cinq patients: iridocyclite (trois cas), épisclérite (un cas) et xérophtalmie (un cas). D’autres manifestations rares ont été observées: thrombophlébite profonde (deux cas), cytolyse hépatique (un cas), néphropathie interstitielle chronique (un cas) et un cas de polyadénopathie superficielle. Des anomalies biologiques ont été retrouvées chez plus de la moitié des patients à type d’anémie (16 cas), un syndrome inflammatoire (17 cas), une hyperéosinophilie (un cas) et une hypoalbuminémie avec syndrome de malabsorption dans trois cas. La prise en charge thérapeutique des MICI s’est basée sur la prescription de sulfasalazine (n = 20, 66 %), de la mésalazine (n = 4), d’une corticothérapie orale (n = 7), d’un traitement immunosuppresseur par azathioprine (n = 2) et le recours à la chirurgie dans un cas.

Notre étude est la première, à notre connaissance, à rapporter l’expérience d’un service de médecine interne dans le diagnostic et la prise en charge de patients atteints d’une MICI. Les manifestations extra-intestinales sont fréquentes et polymorphes.



ABSTRACT

Inflammatory bowel diseases (IBD), which include ulcerative colitis (UC), Crohn’s disease (CD) and some indeterminate colitis (IC), are chronic relapsing inflammatory diseases of the intestinal tract, which preferentially affect young adults. In the present study, we aimed to describe the demographic features, the clinical characteristics and the therapeutic management of IBD in North African white patients, seen in a department of internal medicine.

IBD patients followed in the Department of Internal Medicine, Sfax-Tunisia, between January 1996 and December 2007, were retrospectively reviewed.

A total of 30 patients were included in the study (female, N = 20; male, N = 10) with a mean age at diagnosis of 35 years (range: 14–60 years). Among them, there were 15 UC (50%), 12 CD (40%) and 3 IC (10%). Intestinal symptoms and diagnostic criterion (clinical history, endoscopy, histology and radiology) were described. The presence of extra-intestinal manifestations was observed in 80% of cases. Rheumatologic disorders were the most frequent, noted in 17 cases (56%): arthritis (15 cases), ankylosing spondylitis (9 cases) and sacroiliitis (9 cases). Mucocutaneous lesions occurred in almost 26% of the cases: aphtous ulceration in the mouth (6 cases) and erythema nodosum (2 cases). Ocular involvement was observed in 5 cases: iridocyclitis (3 cases), episcleritis (1 case) and xerophtalmia (1 case). Other systemic manifestations were reported: deep thrombophlebitis (2 cases), hepatic disorder with liver enzymes abnormalities (1 case), chronic interstitial nephritis (1 case) and lymphadenopathy (1 case). Laboratory disorders occurred in almost half of the patients: anaemia (16 cases), inflammatory syndrome (17 cases), hypereosinophilia (1 case), and hypoalbuminemia with malabsorption syndrome (3 cases). Therapeutic managements were: sulfasalazine (N = 20), mesalazine (N = 4), oral corticosteroid (N = 7), immunosuppressive treatment with azathioprine (N = 2) and surgery in 1 case.

Our study is the first to report on IBD in the Department of Internal Medicine. Systemic manifestations are frequently observed in IBD patients.



AUTEUR(S)
F. FRIKHA, S. MARZOUK, M. FRIGUI, N. KADDOUR, Z. BAHLOUL

MOTS-CLÉS
Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, Manifestations extradigestives, Manifestations rhumatologiques

KEYWORDS
Inflammatory bowel diseases, Extra-intestinal manifestations, Rheumatologic involvement

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (124 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier