ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 3/2 - 2009  - pp.81-87  - doi:10.1007/s12157-009-0090-0
TITRE
Intérêt du traitement non opératoire des contusions hépatiques dans les pays en voie de développement

TITLE
Value of non-operative management of liver contusions in developing countries

RÉSUMÉ

La prise en charge non opératoire occupe une place de plus en plus importante dans les traumatismes fermés du foie. La disponibilité d’un plateau technique performant constitue classiquement une des principales conditions pour la réussite de cette attitude. Nous essayons d’évaluer l’intérêt de ce type de prise en charge dans les pays en voie de développement, à travers les résultats d’une série de 25 malades.

Une série de 25 patients est prise en charge par le traitement non opératoire. La gravité des lésions hépatiques est appréciée selon la classification scanographique de Moore-Mirvis. Les données cliniques et paracliniques, ainsi que la morbidité et la mortalité sont analysées.

Les accidents de la circulation étaient la première cause de traumatismes fermés du foie, chez nous. Les lésions hépatiques, de types III et IV, étaient les plus fréquentes et notées chez 70 % des malades. La notion de polytraumatisme était très fréquente. La durée moyenne de surveillance était de 15,6 jours. Huit malades étaient transfusés, et le nombre moyen de culots globulaires (CG) était de 3,8 culots par patient. Trois malades ont nécessité un traitement chirurgical secondaire. Un malade, parmi les trois opérés, est décédé par choc septique secondaire à la surinfection de foyers de contusion pulmonaire.

Le traitement non opératoire des traumatismes fermés du foie nous a permis d’obtenir des résultats satisfaisants. Il doit être, par conséquent, à notre avis, adopté comme méthode thérapeutique de référence dans les pays en voie de développement, à condition de disposer d’un minimum d’infrastructures permettant de réaliser, à tout moment, des transfusions de produits sanguins labiles et des contrôles radiologiques et biologiques.



ABSTRACT

Non-operative management is becoming more and more important in blunt liver trauma. The availability of high-quality equipment is one of the main conditions for the success of this approach. We try to assess the value of this type of care in developing countries through the results of a series of 25 patients.

A series of 25 patients received non-operative treatment. The severity of liver damage was assessed according to Moore-Scanner Mirvis classification. The clinical and paraclinical data were analysed, as were morbidity and mortality.

Traffic accidents were the leading cause of blunt liver trauma here. Hepatic lesions of type III and IV were the most frequent and observed in 70% of patients. The concept of multiple traumas was very common. The average duration of monitoring was 15.6 days. Eight patients were transfused and the average number of red blood cells was 3.8 per patient. Three patients also required surgery. One of the three patients operated died from septic shock secondary to infection in areas of pulmonary contusion.

Non-operative management of blunt liver trauma enabled us to obtain satisfactory results. In our opinion, it should therefore be adopted as the treatment of choice in developing countries, provided a minimum of infrastructure is available for the transfusion of labile blood products and radiological and biological controls.



AUTEUR(S)
A. AIT ALI, A. ALAHYANE, M. EL FAHSSI, A. ELHJOUJI, A. LACHKAR, H. BABA, C. OULD JIDDOU, A. MEJDANE, A. BOUNAIM, A. ZENTAR, K. SAIR

MOTS-CLÉS
Contusion hépatique, Traitement non opératoire, Transfusion

KEYWORDS
Liver contusion, Non-operative management, Transfusion

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (210 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier