ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 2/4 - 2008  - pp.147-151  - doi:10.1007/S12157-008-0053-X
TITRE
Facteurs de risque de perte osseuse chez les patients atteints de maladie de Crohn

TITLE
Risk factors concerning bone loss in Crohn’s disease

RÉSUMÉ

Étudier le degré de la baisse de la densité minérale osseuse (DMO) ainsi que les facteurs de risque de perte osseuse chez les patients atteints de maladie de Crohn (MC).

Nous avons mené une étude rétrospective ayant porté sur des patients atteints de MC, hospitalisés dans le service entre 2004 et 2006, et qui avaient bénéficié d’une mesure de leur DMO.

Nous avons inclus 40 patients atteints de MC, 26 hommes et 14 femmes, d’âge moyen 35 ans (extrêmes: 15–60 ans). La maladie évoluait depuis une moyenne de 66,2 mois (extrêmes: 2–240 mois) et était de siège iléocolique dans 55% des cas. La majorité des patients (90 %) avaient déjà reçu des corticoïdes. Une ostéoporose a été diagnostiquée dans 32,5 % des cas et une ostéopénie dans 47,5 % des cas. L’indice de masse corporelle (IMC) était le facteur de risque dominant pour l’ostéoporose. En effet, L’IMC était de 21,6 (17,2–27,8) chez les sujets sains et de 17,7 (12,9–21) chez les ostéoporotiques (p = 0,0004). Par ailleurs, la DMO corticale, exprimée en gramme par centimètre carré, était plus basse quand la maladie évoluait depuis plus d’un an que lorsque celle-ci était plus récente (1,061 ± 0,085 versus 0,93 ± 0,123, p = 0,02). Enfin, une corrélation significative a été notée entre une durée globale de corticothérapie de plus de six mois et la baisse de la DMO au niveau de l’os cortical (p = 0,004, odds ratio = 5,5).

La dénutrition ressort comme le principal facteur de risque de perte osseuse dans notre population de patients atteints de MC et à moindre degré l’ancienneté de la maladie. Un dépistage de la perte osseuse est préconisé chez les patients atteints de MC surtout s’ils présentent des facteurs de risque de perte osseuse, et ce, en vue d’une prise en charge précoce.



ABSTRACT

Patients with Crohn’s disease (CD) are at greater risk of developing osteoporosis and osteopenia than healthy controls. The aim of the study was to determine the prevalence and risk factors of osteoporosis in patients with CD.

Forty patients were consecutively included, 26 men and 14 women, with a mean age of 35.1 ± 11.2 years (15–60 years). Dual-energy X ray absorptiometry measurements of bone mineral density (BMD) were obtained at the femoral neck and at the lumbar spine.

Osteoporosis was found in 32.5% and osteopenia in 47.5% of patients. Median body mass index (BMI) was lower in patients with osteoporosis than in those without osteoporosis (17.67 versus 21.8, P = 0.001). Neither disease duration nor steroid use were associated with bone loss.

Malnutrition seems to be a major risk factor of bone loss in patients with CD. It should be taken into consideration when planning treatment programs.



AUTEUR(S)
L. KALLEL, S. CHAKROUN, S. MATRI, N. BEN MUSTAPHA, S. KAROUI, h. SAHLI, M. FEKIH, J. BOUBAKER, S. SELLAMI, A. FILALI

MOTS-CLÉS
Maladie de Crohn, Perte osseuse, Ostéopénie

KEYWORDS
Crohn’s disease, Osteoporosis, Osteopenia

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (95 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier