ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 1/3-4 - 2007  - pp.123-126  - doi:10.1007/s12157-008-0030-4
TITRE
L’incontinence anale : du diagnostic à la prise en charge en 2008

TITLE
Anal incontinence: from diagnosis to treatment in 2008

RÉSUMÉ

L’incontinence anale est un problème de santé publique dans le monde entier avec une prévalence de 5 à 30 % selon les populations étudiées et la définition retenue par les auteurs. l’important est de penser à poser la question à nos patients qui n’osent, le plus souvent, pas en parler (tabou). Or, cette pathologie a très souvent un fort retentissement sur leur qualité de vie. Les causes de l’incontinence sont le plus souvent multifactorielles (lésions des sphincters de l’anus, du nerf honteux interne, de la muqueuse sensible du bas rectum, diminution de la compliance rectale…). Ces structures anatomiques sont le plus souvent lésées par un accouchement difficile, une chirurgie anorectale ou une dyschésie chronique. Le bilan de première ligne n’est que clinique (interrogatoire et examen soigneux), il doit également évaluer les autres étages du périnée (moyen et antérieur). La prise en charge thérapeutique débute pratiquement toujours par une régularisation du transit ± associée à une rééducation anale de type biofeedback. Cette dernière n’est efficace que si elle est réalisée par des rééducateurs motivés et spécialement formés pour cette prise en charge. En cas d’échec, avec une incontinence anale retentissant sur la qualité de vie, il est utile de réaliser des examens complémentaires qui permettront de mieux cibler le choix des thérapeutiques plus complexes. Les principales explorations sont la manométrie anorectale, l’échographie endo-anale et la colpocystodéfécographie avec opacification du grêle. Ils permettront d’aider à discuter de l’option thérapeutique à privilégier: sphincté-rorraphie, neuromodulation, chirurgie du périnée (rectopexie, Delorme…) sphincter artificiel, injection de silicone, colostomie... l’accouchement étant un facteur prédominant d’incontinence anale, les parturientes devraient toutes faire l’objet d’un dépistage systématique. Enfin, il est important de renforcer les échanges avec nos collègues obstétriciens dans l’optique de diminuer cette morbidité.



ABSTRACT

Anal incontinence is a global public health problem with a 5 to 30% prevalence depending on the population and the definition used by authors. The important issue is to get our patients to talk about it, as they very often don’t dare speak about it (taboo subject). This disease very often greatly affects their quality of life. The causes of incontinence are very often varied (lesions to anus sphincter, internal venereal nerve, the sensitive mucous in lower rectum, reduction in rectal compliance etc.). These anatomical structures are very often injured by a difficult labour, anorectal surgery or chronic dyschesia. First line treatment is clinical (interview and careful examination), but it should also investigate other areas of the perineum (middle and back). Therapeutic treatment nearly always starts with regularisation of bowel movements ± combined with biofeedback-type anal physiotherapy. The latter is only effective if it is performed by motivated specially trained physiotherapists. If this fails, because anal incontinence affects quality of life, it is useful to conduct supplementary examinations that will focus more on selecting more complex treatments. The primary investigations are anorectal manometry, endoanal echography and colpocystodefecography with opacification of the intestine. These help with discussing the therapeutic option of choice: sphincterroraphy, neuromodulation, perineum surgery (rectopexy, Delorme etc.) artificial sphincter, silicon injection, colostomy etc. As labour is a predominant factor in anal incontinence, parturients should be systematically screened. Finally, exchanges with our obstetric colleagues should be encouraged with a view to reducing this morbidity.



AUTEUR(S)
L. ABRAMOWITZ

MOTS-CLÉS
Incontinence anale, Étiologie, Exploration, Traitement

KEYWORDS
Anal incontinence, Aetiology, Investigation, Treatment

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (92 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier