ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 9/3 - 2015  - pp.132-135  - doi:10.1007/s12157-015-0609-5
TITRE
Hoquet induit par les glucocorticoïdes

TITLE
Hiccup induced by corticosteroid

RÉSUMÉ

Le hoquet d’origine médicamenteuse s’avère rare et mal connu. Le mécanisme exact de cet effet indésirable est souvent discuté. Notre étude a pour objectifs d’analyser tous les cas de hoquet notifiés à notre service régional de pharmacovigilance de Sfax durant une période de 4 ans depuis 2009 à 2012. 5 cas de hoquet ont été colligés (soit 0,511% du total des effets indésirables notifiés durant cette période). Les médicaments incriminés sont tous des corticoïdes par voie générale. Le score d’imputabilité a été réalisé selon la méthode française d’imputabilité. Il a été coté I2 B3 (plausible) dans 4 cas et I3 B3 (vraisemblable) dans 1 cas. Les glucocorticoïdes sont les plus incriminés dans la genèse du hoquet d’origine médicamenteuse. Le mécanisme exact de cet effet indésirable n’est pas encore bien élucidé. Il semble être lié à une stimulation du réflexe du hoquet à travers des récepteurs stéroïdiens.



ABSTRACT

The drug-induced hiccup is a rare and poorly known adverse effect. Its exact mechanism is often misunderstood. Our study aimed to analyze all cases of hiccups reported to the pharmacovigilance center of Sfax, over a period of four years from 2009 to 2012, and investigate the pathophysiological mechanism of this adverse effect through a review of the literature.

An enquiry of pharmacovigilance was conducted according to the French imputation method.

We collected 5 cases of hiccups (0.511% of total adverse events reported during that period). All incriminated drugs are corticosteroids. Score of imputability was noted as I2 B3 (Plausible) in 4 cases and I3 B3 (Likely) in only 1 case. Corticosteroids are the most incriminated drugs in the genesis of hiccup. Exact mechanism of this adverse effect is not yet well understood. It seems to be related to stimulation of hiccup reflex through steroid receptors.



AUTEUR(S)
K. KSOUDA, H. AFFES, K. DJEMAL, L. CHTOUROU, I. BEN AYED, Z. SAHNOUN, S. HAMMAMI, K. MOUNIR-ZEGHAL

MOTS-CLÉS
Hoquet, Glucocorticoïdes, Pharmacovigilance

KEYWORDS
Hiccup, Corticosteroid, Pharmacovigilance

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-015-0609-5.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (110 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier