ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 6/3 - 2012  - pp.196-199  - doi:10.1007/s12157-012-0398-z
TITRE
Agressivité du cancer gastrique chez le sujet jeune : mythe ou réalité ?

TITLE
Agressiveness of gastric cancer in young adult: Myth or reality?

RÉSUMÉ

Bien que le cancer gastrique (CG) soit considéré comme une maladie de l’âge moyen et des personnes âgées, 2%–15% des patients atteints de CG sont de plus en plus jeunes, moins de 45 ans, et surtout de sexe féminin. Jusqu’à présent, plusieurs travaux sur les caractéristiques épidémiologiques et clinicopathologiques du cancer gastrique, y compris les facteurs de risque, ont été menés chez les personnes âgées. Cependant, chez les jeunes, seules quelques études avec des échantillons de taille limitée ont été menées. Les résultats de ces études ont été très variables au sein de chaque étude, dû très probablement à leur faible puissance statistique.

Nous proposons à travers cette étude une revue des caractéristiques épidémiologiques, clinico-pathologiques et pronostiques du cancer gastrique chez le sujet jeune.

Il s’agit d’une étude rétrospective incluant tous les patients reçus dans le service d’hépatogastroentérologie au CHU de Fès pour prise en charge d’un adénocarcinome gastrique entre avril 2001 et juin 2010. Nous avons dans un premier temps décrit les caractéristiques démographiques, cliniques, endoscopiques, histopathologiques, radiologiques, thérapeutiques et évolutives du cancer gastrique chez les sujets jeunes puis dans un second temps nous avons fait une comparaison avec les caractéristiques des sujets de plus de 45 ans.

Deux cent-trois patients ont été inclus durant cette période. Les patients âgés de moins de 45 ans représentaient 25% (n=50). Il y avait une prédominance féminine dans ce groupe de patients (p=0.05), les formes familiales n’étaient pas plus fréquentes (p=0.1). Le siège de la tumeur ne différait pas non plus entre les 2 groupes d’âge (p=0.07). Sur le plan histologique la forme linitique (40%; p=0.01), il y avait plus de métastases au moment du diagnostic (p=0.0001), notamment de carcinose péritonéale (p=0.04).

Dans notre étude, le cancer gastrique reste assez fréquent chez le sujet jeune (25% de l’ensemble des cancers gastriques). Cette fréquence n’est certainement pas expliquée par les formes familiales (uniquement 1.5%). Les formes linitiques s’observent plus souvent chez le sujet jeune et la carcinose est beaucoup plus fréquente au moment du diagnostic



ABSTRACT

Although gastric cancer (GC) is considered as a disease of middle-aged and elderly, 2%–15% of patients with CG are younger than 45 years and especially among women. Until now, many epidemiological and clinicopathological characteristics of gastric cancer, including risk factors, were conducted in the elderly. However, in young, only a few studies with small samples have been conducted. Within each study the results of these studies were highly variable, which may be due to low statistical power.

We propose through this study a review of epidemiological, clinical and pathological characteristics of gastric cancer in young adults.

It is a retrospective study including all patients sent to the hepato gastroenterology department of the University Hospital Hassan II for management of gastric adenocarcinoma gastric tumor between April 2001 and June 2010.We first described the demographic, clinical, endoscopic, histopathological, radiological treatments and also the outcome of gastric cancer in young patients and secondary we make a comparison with the characteristics of those over 45 years.

Two hundred and three patients were included during this period. Patients aged under 45 accounted for 25% (n=50). There was a female predominance in this group of patients (p=0.05), familial forms were not more frequent (p=0.1). The location of the tumor does not differ between the 2 age groups (p=0.07). On the histological side Linitic form was more frequent in young adult (40%, p=0.01), they had more metastatasis at diagnosis (p=0.0001), mostly of peritoneal carcinomatosis (p=0.04).

In our study, gastric cancer remains uncommon in younger patients (25% of all gastric cancers). This frequency is certainly not explained by familial forms (only 1.5%). Linitic forms seem to be more frequent in younger patients, and carcinomatosis is much more common at diagnosis.



AUTEUR(S)
N. LAHMIDANI, N. LAAZAR, B. BENYACHOU, M. EL YOUSFI, N. AQODAD, D. BENAJEH, M. EL ABKARI, A. IBRAHIMI, I. MELLOUKI

MOTS-CLÉS
Adénocarcinome gastrique, Épidémiologie, Sujet jeune, Pronostic

KEYWORDS
Gastric adenocarcinoma, Epidemiology, Young adult, Prognosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (86 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier