ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 6/2 - 2012  - pp.148-150  - doi:10.1007/s12157-012-0368-5
TITRE
Ascaridiose biliaire traitée par voie cœlioscopique

TITLE
Biliary ascariasis treated by laparoscopic

RÉSUMÉ

L’ascaridiose biliaire est la localisation extra-intestinale la plus fréquente de l’ascaridiose. Son expression clinique est variable : cholécystite aiguë alithiasique, angiocholite aiguë, abcès hépatique, pancréatite aiguë, colique hépatique ou asymptomatique. Son diagnostic est échographique. Le traitement de référence est endoscopique, la CPRE permet l’extraction des vers vivants ou morts.

Nous rapportons un cas d’ascaridiose biliaire révélé par une angiocholite aiguë traitée chirurgicalement par voie coelioscopique après échec de l’endoscopie.

Une patiente âgée de 24 ans originaire et demeurant à Gafsa (Sud Tunisie) était hospitalisée pour syndrome douloureux fébrile de l’hypochondre droit. A l’examen, elle avait un ictère conjonctival, une fièvre à 38,5°C et une sensibilité de l’hypochondre droit. L’échographie abdominale montrait une voie biliaire principale (VBP) dilatée à 11 mm siège d’une structure serpigineuse hyperéchogène mobile mesurant 20 mm faisant évoquer un ascaris. Après échec de l’extraction du ver par voie endoscopique le traitement était chirurgical par voie coelioscopique.

L’angiocholite aiguë ascaridienne est une présentation clinique rare de l’ascaridiose extra-intestinale. L’échographique permet de suspecter la nature ascaridienne de l’angiocholite. La CPRE est actuellement la méthode thérapeutique ayant le consensus. La chirurgie garde une place en cas d’échec du traitement endoscopique ou en cas d’un empierrement associé. Sa prophylaxie va de pair avec l’éducation sanitaire et une élévation du niveau de vie des populations concernées.



ABSTRACT

Bilio-pancreatic ascariasis is the most frequent extra-intestinal localization of digestive ascariasis. Its diagnosis is generally made with ultrasonography and the therapeutic management is controlled by endoscopy.

We present a 24-year-old woman, with biliary ascariasis, operated by laparoscopy after failure of endoscopic treatment.

A 24-year-old woman was hospitalized for abdominal pain and fever. Abdominal ultrasound showed a common bile duct (VBP) dilated to 11 mm seat of a mobile serpiginous structure measuring 20 mm suggestive of an ascariasis. After failure of the extraction of the worm by endoscopic, treatment was laparoscopic surgery.

This case illustrates that the diagnosis of biliary ascariasis should be considered even in non-endemic countries. Endoscopic treatment was the reference. Surgery was indicated for failures of endoscopic treatment and association of ascariasis and common bile duct stones.



AUTEUR(S)
N. HAOUES, H. ZAAFOURI, A. BEN MAAMER, R. NOOMENE, A. BOUHAFA, A. CHERIF

MOTS-CLÉS
Ascaris lumbricoides, Ascaridiose biliaire, Angiocholite ascaridienne

KEYWORDS
Ascaris lumbricoides, Biliary ascariasis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (187 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier