ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 5/4 - 2011  - pp.303-307  - doi:10.1007/s12157-011-0343-6
TITRE
L’hydatidose péritonéale. A propos de 27 cas

TITLE
Peritoneal hydatidosis. Report of 27 cases

RÉSUMÉ

L’hydatidose péritonéale (HP) est une affection parasitaire secondaire à l’ensemencement de la séreuse péritonéale, primitif ou secondaire, par les larves d’Echinococcus Granulosus. Elle est le plus souvent secondaire à la rupture ou à la fissuration des kystes hydatiques (KH) notamment hépatiques. Son traitement radical est chirurgical et le traitement médicamenteux antiparasitaire prévient les récidives.

Discuter les problèmes diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques de l’hydatidose péritonéale.

Une série prospective de 27 cas était colligée dans le service de chirurgie générale du CHU Mohamed VI de Marrakech de juillet 2002 à décembre 2009. Les patients se répartissaient en 8 hommes et 19 femmes (sex-ratio = 0,42) avec un âge moyen de 39,3 ans. L’origine rurale était retrouvée dans 74,07 %. Onze patients étaient déjà opérés pour kyste hydatique. Quatre patients étaient admis en urgence pour rupture aiguë de KH dont deux après traumatisme abdominal fermé. Le tableau clinique était dominé par les douleurs abdominales (92,59 %) et les masses abdominales (40,74 %). L’échographie abdominale a fait le diagnostic positif dans 90 % des cas. La fiabilité du diagnostic topographique de la tomodensitométrie était de 96,29 %. Vingt-six patients (96,62 %) ont été opérés et une patiente jugée inopérable était traitée médicalement. Le traitement de l’HP était le plus radical possible.

La mortalité était nulle et la morbidité était de 18,51 %, avec quatre cas de fistules biliaires externes et un cas d’infection de la paroi. Trois cas de récidives ont été observés après un recul moyen de 23 mois. La durée moyenne d’hospitalisation était 7 jours.

Le diagnostic de l’HP est souvent difficile. L’échographie et la tomodensitométrie abdominale permettent à la fois de poser le diagnostic positif et surtout de faire un diagnostic topographique précis. Le traitement radical est essentiellement chirurgical et le traitement médical est préconisé pour prévenir les récidives.



ABSTRACT

The peritoneal hydatidosis (PH) is a parasitic affection due to the contamination of the peritoneum by the larvas of Echinococcus granulosus. It is often caused by the rupture or with the cracking of the hepatic hydatic cysts. The radical treatment is surgical and medical treatment prevents the recurrences.

To discuss the diagnostic, therapeutic and prognostic problems of peritoneal hydatidosis.

A prospective series of 27 cases was reported in our department from July 2002 to December 2009. The average age was 39,3 years old, with female predominance (77,77%). The rural origin was founded in 74,07%. Eleven patients had already been operated for Hydatid cysts. The clinical table was dominated by abdominal pain (92,59%) and the abdominal masses (40,74%). Ultrasonography (US) has done the positive diagnosis in 90% of all the cases. The reliability of topographic diagnosis of the Computed Tomography was 96,29%. Twenty six patients were operated and a patient considered to be inoperable was treated by antibiotics. The treatment of the PH was the most radical possible. All the patients were put under Albendazole (8 mg/kg/j) three weeks per month during 9 to 12 months.

The mortality was nil and the morbidity was 18,51%, with four cases of biliary fistulas and one case of wall infection. Three cases of recurrences were observed after the mean follow-up of 23 months. The mean duration of hospitalization was 7 days.

The PH diagnosis is often difficult. The imagery allows to pose the positive diagnosis and especially to make a precise topographic diagnosis. The radical treatment is essentially chirurgical and the medical treatment is recommended to prevent the recurrences.



AUTEUR(S)
A. LOUZI, R. JGOUNNI, Y. NARJIS, R.-B. BENELKHAIAT, B. FINECH, A. EL IDRISSI DAFALI

MOTS-CLÉS
Hydatidose, Péritoine, Tomodensitométrie, Traitement, Pronostic

KEYWORDS
Hydatidosis, Peritoneum, Computed tomography, Treatment, Prognosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (191 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier