ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 5/3 - 2011  - pp.183-187  - doi:10.1007/s12157-011-0274-2
TITRE
Évaluation de l’hyperleucocytose comme indicateur de prédiction sténotique au cours des lésions caustiques œsophagiennes de l’adulte

TITLE
Evaluation of leukocytosis as an indicator of esophageal stenosis after caustic burns in adults

RÉSUMÉ

L’hyperleucocytose a été longtemps considérée comme conséquence inflammatoire du processus d’agression tissulaire du produit corrosif, mais récemment reconsidérée comme facteur de prédiction du potentiel sténotique des lésions engendrées.

Il s’agit d’une étude prospective monocentrique concernant des ingestions caustiques chez des adultes recensées du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2008. Tous les patients sont mis en condition dès leur hospitalisation, une fibroscopie œsogastroduodénale (FOGD) est faite aussitôt, et une numération du taux des globules blancs (NTGB) est demandée à j10–j20–j30 de l’ingestion.

Trois cent quatorze malades ont été hospitalisés pour ingestion caustique, parmi eux, 178 femmes et 136 hommes d’âge moyen de 28,12 ± 12,00 ans [15–79]. La NTGB a été faite chez 142 malades à j1, puis à j10 et j20 de l’ingestion. La NTGB était anormale dans 62 % des cas. On a objectivé 31,7 % d’hyperleucocytose précoce à j1 qui était en rapport dans 55,5 % des cas avec une ingestion d’acide. L’hyperleucocytose tardive (j10) était constatée dans 4,2 % des cas, en rapport particulièrement avec une ingestion d’une base. La corrélation bioévolutive objective que parmi les malades qui avaient présenté une hyperleucocytose à j10, une sténose œsophagienne est survenue dans 16,66 % et que, ceux qui ont présenté une hyperleucocytose à j1 ± j10, la sténose digestive était retrouvée dans 23,07 % (p = 0,035). Conclusion: Longtemps considérée comme facteur inflammatoire de l’agression caustique, l’hyperleucocytose doit être reconsidérée comme un indice pronostique.



ABSTRACT

Leukocytosis was considered for a long time as a consequence of the inflammatory process of corrosive burn, but recently it has been reconsidered as a predictor of the strictural potential of caustic injuries.

This is a prospective study, which included all cases of caustic ingestion from 1 January, 2006, to 31 December, 2008. All the patients were studied after their hospitalization; a fibroscopic examination was performed immediately, and a leukocyte count (LC) was performed on day 10-day 20 and day 30 from caustic ingestion.

314 adult patients were hospitalized for caustic ingestion. Among these, 176 were women and 136 were men; their mean age was 28.12 ± 12.00 years (15-79 years). The LC was performed in 142 patients on D1, D10 and D20 from ingestion. LC was pathologic in 62% of cases. In 31.7% of cases, leukocytosis was detected early on D1, among which 55.5% cases were related to the ingestion of acid. Leukocytosis was found on D10 in 4.2% of cases, which were particularly related to an ingestion of alkali. The correlation between the LC and the evolution of endoscopic lesions objective that among patients who presented leukocytosis at D10, esophageal stenosis occurred in 16.66%, and among those who presented leukocytosis at D1 + D10, stenosis was found in 23.07% (p = 0.035). Conclusion: Leukocytosis has long been considered as an inflammatory factor of the caustic aggression, but leukocytosis must be reconsidered as a prognostic indicator.



AUTEUR(S)
S. BOUABDELLAH, K. HANNACHE, A. BENMATI, M. KELLIL, A. BOUHROUM, D. ROULA

MOTS-CLÉS
Ingestion caustique, Hyperleucocytose, Sténose œsophagienne, Corrélation

KEYWORDS
Caustic ingestion, Leucocytosis, Esophageal stricture, Correlation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (177 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier