ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 5/1 - 2011  - pp.23-27  - doi:10.1007/s12157-010-0236-4
TITRE
Évolution de la prévalence des ulcères gastroduodénaux dans le centre d’endoscopie digestive de l’hôpital Aristide-Le-Dantec de Dakar

TITLE
Evolution of peptic ulcer prevalence in the Digestive Endoscopy Unit of Aristide-Le-Dantec Hospital in Dakar

RÉSUMÉ

La prévalence des ulcères gastroduodénaux (UGD) est en baisse dans les pays développés depuis l’utilisation des traitements d’éradication d’Helicobacter pylori.

L’objectif de notre étude était de réévaluer les aspects épidémiologiques des UGD dans le centre d’endoscopie digestive du CHU Aristide-Le-Dantec, après une quinzaine d’années d’utilisation de ce type de traitements.

Durant la période allant du 4 juin 2008 au 9 janvier 2009, nous avons inclus tous les ulcéreux gastroduodénaux sur une population de 951 patients reçus pour une endoscopie digestive.

Cent dix-huit parmi eux présentaient un ulcère gastrique (UG) et/ou duodénal, soit 12,4 %. Il y avait 60 ulcéreux duodénaux (UD), 50 ulcéreux gastriques et huit patients ayant une double localisation gastrique et duodénale. L’âge moyen des UD était de 39 ans et celui des ulcéreux gastriques de 49 ans. La symptomatologie clinique était essentiellement constituée par des épigastralgies, et un syndrome ulcéreux typique était retrouvé dans 22 % des cas. Les aspects endoscopiques étaient classiques. L’examen anatomopathologique a permis de mettre en évidence une infection à H. pylori dans 83,6 % des cas chez les patients testés.

La prévalence des UGD, qui était de 23,5 à 24,6 % au début des années 1990 dans les deux principaux centres d’endoscopie digestive de Dakar, est passée à 12,4 % à l’hôpital Aristide-Le-Dantec. Une pareille modification de l’aspect épidémiologique des UGD a été observée en Occident et dans certains pays asiatiques, suite à la diffusion des traitements d’éradication d’H. pylori.



ABSTRACT

Peptic ulcer prevalence is in decline in developed countries since the introduction of Helicobacter pylori eradication treatment.

The aim of this study was to re-evaluate epidemiological aspects of gastroduodenal ulcers in the Digestive Endoscopy Unit of Universitary Hospital Aristide-Le-Dantec in Dakar after 15 years of use of this kind of treatment.

From June 4, 2008 to January 9, 2009, we included all patients with gastroduodenal ulcer among a population of 951 persons received for an upper digestive endoscopy.

One hundred and eighteen patients presented with gastric or duodenal ulcer, mean 12.4%. There were 60 duodenal ulcers and 50 gastric ulcers, while eight patients had both gastric and duodenal ulcers. Mean age of patients with duodenal ulcers was 39 years, while it was 49 years for those with gastric ulcers. Clinical symptoms were mainly epigastralgia, and peptic ulcer syndrome was noted in 22% of the cases. Endoscopic aspects were classic. Histological exam disclosed H. pylori in 83.6% of tested cases.

Peptic ulcer prevalence, which was 23.5% to 24.6% at the beginning of 1990s in the two most important digestive endoscopy centers in Dakar, dropped to 12.4% in Universitary Hospital Aristide-Le-Dantec. Such a change in epidemiological aspects of peptic ulcer disease has been seen in Occident and some Asian countries, after diffusion of the H. pylori eradication treatment.



AUTEUR(S)
M.L. DIOUF, A.-P. ONDÉLÉ-IPONGO, D. DIA, M.-L. BASSÈNE, M. MBENGUE, A. SECK

MOTS-CLÉS
Ulcère gastroduodénal, Helicobacter pylori, Épidémiologie, Sénégal

KEYWORDS
Gastroduodenal ulcer, Helicobacter pylori , Epidemiology, Senegal

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (99 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier