ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 4/4 - 2010  - pp.210-215  - doi:10.1007/s12157-010-0208-4
TITRE
Caractéristiques clinicopathologiques de l’adénocarcinome gastrique chez les sujets jeunes et âgés en Tunisie: étude comparative

TITLE
Clinicopathological features of gastric adenocarcinoma in young and elderly patients in Tunisia: a comparative study

RÉSUMÉ

L’adénocarcinome gastrique est considéré comme un cancer du sujet âgé. Sa survenue chez le sujet jeune est rare et réputée être de mauvais pronostic.

Étudier les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, anatomopathologiques, thérapeutiques et pronostiques de l’adénocarcinome gastrique du sujet jeune.

Il s’agit d’une étude rétrospective menée dans le service de chirurgie « A », la Rabta, à Tunis, de janvier 1990 à décembre 2004, au cours de laquelle 157 adénocarcinomes gastriques ont été réséqués. Les malades jeunes ont été définis par un âge inférieur ou égal à 40 ans. Pour mener cette étude, nous avons comparé le groupe de malades jeunes (groupe 1 = GI) au reste des malades de la série (groupe 2 = GII). Nous avons utilisé la classification TNM et la classification OMS. Nous avons regroupé le stade T1 avec le T2 et le stade T3 avec le T4, de même, les tumeurs moyennement différenciées avec les peu différenciées. Le geste a été considéré comme étant curatif si l’exérèse était de type R0. Les tumeurs du cardia et pangastriques ont été regroupées avec les lésions du corps sous le terme de tumeurs proximales, car elles auront la même sanction thérapeutique. Les variables ont été saisies dans le logiciel SPSS 8.0.

Nous avons retenu 18 patients jeunes (GI) et 139 patients âgés (GII). Le délai moyen du diagnostic était de huit mois dans le GI contre neuf mois dans le GII. La tumeur était dans sept cas (38 %) antrale (distale), dans neuf cas (50 %) proximale, cardiotubérositaire dans un cas et pangastrique dans un cas. La taille moyenne de la tumeur était de 4,8 cm pour le GI contre 5,7 cm dans le GII (NS). Le geste était une gastrectomie subtotale dans six cas (33,2 vs 52,9 %), une gastrectomie totale dans 12 cas (66,6 vs 47,1 %) [NS]. Le geste était jugé curatif chez 17 malades (94,4 vs 71,9 %) [NS]. L’adénocarcinome était peu ou moyennement différencié chez 16 patients (88,9 %) du GI et chez 91 patients dans le GII (NS). La composante à cellules en bague à chatons était retrouvée chez dix malades (55,5 vs 35 %) [NS]. Un engainement nerveux était retrouvé chez trois patients (16,7 vs 19,5 %), des embols vasculaires chez quatre patients (22,2 vs 22,3 %). Cinq malades avaient présenté une récidive (29,4 vs 23,7 %). La survie globale à cinq ans était de 49,5 vs 38,3 % (NS).

L’adénocarcinome gastrique du jeune est significativement plus fréquent chez la femme. Il est caractérisé par son type histologique peu ou moyennement différencié et par la fréquence de la composante à cellules indépendantes.

Malgré ces caractéristiques péjoratives, la qualité de l’exérèse n’est pas affectée et la survie globale à cinq ans est équivalente à celle de l’adénocarcinome du sujet âgé.



ABSTRACT

Gastric adenocarcinoma in young patients is considered as a cancer in the elderly. Its occurrence in the youth is rather rare and reputed to be of a bad prognosis.

To study the epidemiological, clinical, anatomopathological, therapeutic, and prognostic characteristics of the gastric adenocarcinoma in the youth.

A retrospective study was conducted from January 1990 to December 2004, during which 157 patients were analyzed for gastric adenocarcinoma. The young patients were defined as those 40 years of age. We compared the group of the young patients (group 1 = GI) to the rest of the patients of the series (group 2 = GII). We used TNM classification, as well as OMS classification. We regrouped stage T1 with T2, and T3 with T4, even the tumors that were averagely differentiated with the ones that were least differentiated. Likewise, the gesture was considered curative if the resection was of the type R0, and the tumors of the cardia and the pan gastric ones were regrouped with the lesions of the body as proximal tumors. The variables were seized using the software SPSS 8.0.

We selected 18 case studies. There were 12 women and six men. The average time of diagnosis was eight months within GI vs. nine months within GII. The tumor was located at the level of the antrum in seven cases (38%). The average size was 4.8 cm within GI vs. 5.7 cm within GII. The gesture was a subtotal gastrectomy in six cases (33% vs. 52.9%) and a total gastrectomy in 12 cases (66.6% vs. 47.1%). The gesture was judged to be curative in 17 patients (94.4% vs. 71.9%). The adenocarcinoma was little or averagely differentiated in 88.9% of the cases. Bezel-like cells were found in 10 patients (55.5% vs. 35%). A nervous sheathing was found in three cases (16.7% vs. 19.5%), and some vascular embolisms in four cases (22.2% vs. 22.3%). Five patients represented a recurrence (29.4% vs. 23.7 %). Overall survival at five years was 49.5% vs. 38.3%.

The gastric adenocarcinoma in the youth is significantly more common in woman. It is characterized by its histological type which is little or averagely differentiated, as well by the frequency of the component of independent cells. Despite these pejorative features, the quality of resection is not affected, and the overall survival at five years is similar in both the groups.



AUTEUR(S)
W. REBAI, A. MAKNI, R. KSANTINI, F. CHEBBI, O. BARAKET, F. FTERICHE, S. AYADI, A. DAGHFOUS, H. BEDIOUI, M. JOUINI, M. KACEM, Z. Ben SAFTA

MOTS-CLÉS
Cancer, Estomac, Sujet jeune, Pronostic

KEYWORDS
Adenocarcinoma, Stomach, Young patient, Prognosis

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (266 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier