ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 4/1 - 2010  - pp.44-50  - doi:10.1007/s12157-009-0144-3
TITRE
La thrombose veineuse portale de l’adulte: à propos de 28 cas

TITLE
Adult portal vein thrombosis: about 28 cases

RÉSUMÉ

Préciser le profil épidémioclinique, étiologique et thérapeutique des thromboses veineuses portales au Maroc.

étude rétrospective de 28 cas de thrombose portale colligés dans le service de gastroentérologie du CHU Mohammed-VI de Marrakech, sur une période de quatre ans entre janvier 2004 et décembre 2008.

Les dossiers de 20 femmes et huit hommes, de 40 ans demoyenne d’âge, ont été étudiés. Les signes cliniques révélateurs étaient représentés par des douleurs abdominales aiguës dans 11 cas, un tableau d’infarctus mésentérique dans un cas, une hypertension portale dans 14 cas, une ascite dans deux cas. L’échographie abdominale couplée au doppler réalisée chez tous les malades a objectivé une thrombose porte dans 15 cas et un cavernome portal dans l3 cas. Une cause locale était retrouvée chez 21 malades. Le bilan à la recherche d’une affection favorisant la thrombose était demandé chez 15 malades, mais il n’a été réalisé que chez cinq d’entre eux par faute de moyens, il a objectivé un déficit en protéine C et S dans trois cas, un déficit en protéine S dans un cas et un syndrome des anticorps antiphospholipides dans un cas. La thrombose était jugée aiguë chez 12 malades devant les signes clinicoradiologiques ayant justifié un traitement par anticoagulants pendant sixmois, poursuivi à vie chez huit d’entre eux. L’évolution était marquée par un décès chez un malade suite à un infarctus mésentérique et une bonne évolution chez les autres malades traités.

En dehors de l’obstruction par une tumeur maligne, la thrombose est le principal mécanisme responsable de l’occlusion de la veine porte. C’est une pathologie rare ayant une prévalence entre 0,05 et 0,5 %selon les séries, dans notre série, il s’agit de 1 % des malades hospitalisés. La thrombose porte est souvent diagnostiquée à un stade tardif après la survenue d’un cavernome portal, cela en raison du caractère peu spécifique du tableau aigu dominé par les douleurs abdominales. L’échographie abdominale couplée au doppler est un examen performant qui permet le diagnostic positif dans 85 %. L’angioscanner permet actuellement une étude plus précise. La cause est souvent multifactorielle, nécessitant une enquête étiologique afin de guider la conduite thérapeutique.

La thrombose portale est relativement fréquente dans notre contexte, sa prise en charge thérapeutique pose des problèmes en rapport avec le coût élevé du bilan étiologique, et la survenue sur des terrains particuliers.



ABSTRACT

To study clinical, epidemiological character, aetiology and treatment of portal thrombosis in Morocco.

A retrospective study of 28 cases of portal thrombosis at Gastroenterology Department of University Hospital Mohamed-VI Marrakech for a period of four years between January 2004 and December 2008.

Twenty women and eight men of the average age of 40 were studied. The clinical symptoms included acute abdominal pain in 11 cases, a mesenteric infarct in one case, an assessment of portal hypertension in 14 patients and ascitis in two cases. The abdominal ultrasound combined with Doppler in patients showed portal thrombosis in 15 cases and portal cavernoma in 13 cases. Local cause was found in 21 patients. The assessment to find a prothrombotic disorder was required in 15 patients, but it was carried out in only five patients due to lack of means. The assessment results were deficiency in C and S proteins in three cases, a protein S deficiency in one case and an AC antiphospholipide syndrome in one case. Twelve patients in whom thrombosis was considered as acute according to clinical and radiological evidences were given anticoagulant treatment for six months, while eight patients received anticoagulant treatment for life. The prognosis was good for all medicated patients except one patient who died due to a mesenteric infarct.

Portal thrombosis is the main cause of portal vein occlusion outside malignancy obstructive tumor. It’s a rare pathology with prevalence between 0.05 and 0.5% according to series; in our study, it represents 1% of hospitalised patients. Because of the low specificity of clinical presentation dominated by abdominal pain, it is usually discovered in late stage after the occurrence of portal cavernome. Abdominal ultrasounds accompanied by Doppler is an effective exam, which confirms the diagnosis in 85% of patients. Angiotomography gives more precisions. Many factors are often responsive of portal thrombosis. Etiological investigation is required to make treatment.

Portal thrombosis is a frequent pathology in our context. Its therapeutic care is difficult because of the high cost of its etiological analysis and its occurrence in particular patients.



AUTEUR(S)
Z. BENHADDOU, N. GUENNOUN, A. EL BAHLOULI, L. AKKA, H. KHALIL, K. KRATI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL

MOTS-CLÉS
Thrombose veineuse portale, Maroc

KEYWORDS
Portal thrombosis, Morocco

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (2,44 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier