ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 3/2 - 2009  - pp.75-80  - doi:10.1007/s12157-009-0087-8
TITRE
Tumeurs stromales gastrointestinales (GIST) et thérapies ciblées: évolution des indications chirurgicales à propos d’une série de 13 cas

TITLE
Gastrointestinal stromal tumours (GIST) and targeted therapies: changes in surgical practice about a 13 cases study

RÉSUMÉ

Imatinib (Imb) et tumeur stromale gastrointestinale (GIST) forment le modèle exemplaire du succès des thérapeutiques moléculaires ciblées. Parallèlement, il a été nécessaire de redéfinir la place de la chirurgie qui continue, toutefois, à faire partie intégrante de la prise en charge thérapeutique des GIST. De 2003 à 2008, nous avons eu à traiter 13 cas de tumeurs stromales digestives. L’évaluation de l’agressivité tumorale se basait sur les critères de Fletcher. Le bilan d’extension et l’évaluation de la réponse tumorale sous Imb étaient fondés, essentiellement, sur la tomodensitométrie. L’Imb était prescrit pour les GIST non résécables en dehors des indications chirurgicales urgentes et les récidives tumorales. La résection chirurgicale était indiquée à chaque fois que la possibilité d’une résection R0 était avérée sur les données morphologiques. Dans notre série, trois patients ont été admis dans un tableau d’urgence. Pour les dix patients restants, l’hémorragie digestive a été le maître symptôme. Douze patients ont subi une intervention chirurgicale. Neuf patients présentaient des GIST à haut risque évolutif. Un patient a présenté une récidive après une résection complète. établir un diagnostic positif préopératoire semble la première étape pour garantir une prise en charge optimale. Le traitement chirurgical doit rester une priorité à chaque fois qu’une résection complète est possible d’emblée ou après réduction tumorale sous Imb. Dans tous les autres cas, et en dehors de l’urgence, la prescription de l’Imb sera la priorité.



ABSTRACT

Imatinib (Imb) and gastrointestinal stromal tumour (GIST) is a perfect example of successful targeted therapy. Consequently, it has been necessary to redefine the place of surgery, which remains an integral part of GIST management. From 2003 to 2008, we treated 13 cases of GIST. Assessment of tumour aggressiveness was based on Fletcher’s criteria. Evaluation of tumour extension and response to Imb was based on CT. Imb was indicated for non-emergency unresectable GIST and tumour recurrence. Surgical resection was selected whenever the possibility of an R0 resection was indicated by the morphological data. In our series, 3 patients were emergency admissions. For the remaining 10 patients, bleeding was the key symptom. 12 patients underwent surgery. 9 patients had GIST showing a high risk of developing badly. One patient presented a recurrence after complete resection. Establishing a preoperative diagnosis seems to be the first step to ensure optimal care. Surgical treatment must remain the priority whenever a complete resection is possible, or after Imb-downstaging. In all other cases, except in an emergency, Imb prescription remains the priority.



AUTEUR(S)
I. SALL, H. EL KAOUI, A. AIT ALI, A. BOUNAIM, S.-M. BOUCHENTOUF, R. TANZ, Y. SBITI, A. EL HJOUJI, M. EL FAHSSI, M. ICHOU, A. AOURAGH, A. BENKIRANE, A. ZENTAR, K. SAIR

MOTS-CLÉS
Tumeur stromale gastrointestinale, Chirurgie, Imatinib

KEYWORDS
Gastrointestinal stromal tumour, Surgery, Imatinib

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (159 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier