ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Journal Africain d'Hépato-Gastroentérologie

1954-3204
 

 ARTICLE VOL 9/4 - 2015  - pp.189-193  - doi:10.1007/s12157-015-0624-6
TITRE
Apport de la cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) dans le diagnostic des pathologies bilio-pancréatiques à Abidjan

TITLE
Contribution of cholangiopancreatography in the diagnosis of biliopancreatic diseases in Abidjan

RÉSUMÉ

Le but de cette étude était de déterminer la place de la cholangio-pancréatographie (CPRE) dans la prise en charge des pathologies des voies biliaires à Abidjan.

Etude transversale réalisée dans le service d’imagerie médicale de la polyclinique internationale Sainte Anne Marie d’Abidjan (PISAM) de mars 2008 à mai 2013. Cette étude a concerné 39 dossiers médicaux de patients suivis et traités à la PISAM par CPRE pour une pathologie biliaire.

La population d’étude comprenait 25 hommes et 14 femmes soit un sex-ratio de H/F=1,79. La moyenne d’âge était de 48,25 ans. La CPRE a été réalisée à visée diagnostique et thérapeutique dans 41,67 % des cas, exclusivement thérapeutique dans 30,76 % des cas et uniquement à visée diagnostique dans 28,20 %. Les lésions observées ont été la lithiase dans 28 cas (71,79 %), les rétrécissements inflammatoires dans 8 cas (20,51 %) et les sténoses tumorales dans 3 cas (7,69 %). Les gestes thérapeutiques comprenaient l’extraction de calcul (61,53 %), la sphinctérotomie (16,66 %) et la dilatation des voies biliaires (14,28 %). Les complications observées étaient 1 cas de pancréatite et 1 cas de cholangite.

La pratique de la CPRE est peu courante à Abidjan malgré la faible morbidité et la performance diagnostique et thérapeutique de cette technique. Dans la pratique courante la CPRE demeure l’examen de choix dans la prise en charge des lésions bilio-pancréatiques diagnostiquées ou méconnues par l’échographie et la tomodensitométrie.



ABSTRACT

The aim of this study was to determine the place of cholangiopancreatography (ERCP) in the treatment of diseases of the biliary tract in Abidjan.

Cross-sectional study in the medical imaging department of the International Polyclinic Saint Anne Marie d’Abidjan (PISAM) from March 2008 to May 2013. The study included 39 medical records of patients followed and treated with ERCP for PISAM biliary disease.

The study population included 25 men and 14 women with a sex ratio M/F=1.79. The average age was 48.25 years. ERCP was performed for diagnostic and therapeutic purposes in 41.67% of cases, only treatment in 30.76% of cases and only for diagnostic purposes in 28.20%. The observed lesions were lithiasis in 28 cases (71.79%), inflammatory stricture in 8 cases (20.51%) and tumor stenosis in 3 cases (7.69%). Therapeutic procedures involved the calculation of mining (61.53%), sphincterotomy (16.66%) and dilatation of the biliary tract (14.28%). The complications observed were one case of pancreatitis and 1 case of cholangitis.

The practice of ERCP is uncommon in Abidjan despite the low morbidity and diagnostic and therapeutic performance of this technique. In current practice ERCP remains the investigation of choice in the management of biliopancreatic lesions diagnosed or ignored by ultrasound and computed tomography.



AUTEUR(S)
A.S. THOT'O, A.J.B. OKON, M. DIAKITÉ, A. KONÉ, K.P. N'DRI, A.O. KOUNEYA, N. N'DRI

MOTS-CLÉS
CPRE, Pathologies biliaires, Indications, Complications

KEYWORDS
ERCP, Biliary diseases, Indications, Complications

BIBLIOGRAPHIE
jahg.revuesonline.com/revues/54/10.1007/s12157-015-0624-6.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (121 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier